Top Vins De France

Edition du 24/01/2017
 

DOMAINE GELIN

Sommet

Domaine Pierre GELIN

Le Domaine Pierre Gelin est une propriété familiale de 11,50 hectares, dont les vignobles s’étendent sur les communes de Fixin et Gevrey-Chambertin. La propriété, créée en 1925 par Pierre Gelin, puis exploitée par Stéphen Gelin, son fils, dont le fils, Pierre-Emmanuel, dirige aujourd’hui la propriété.


Ici, on accorde un grand soin à la méthode culturale, la lutte raisonnée est appliquée, les vignes sont labourées et la famille Gelin privilégie les fertilisants naturels (algues, fumures issues de l’agriculture biologique). Tous les soins sont apportés à la vigne (ébourgeonnage très sélectif, palissage relevé, effeuillage manuel...). Les vins sont élevés en fûts de chêne durant 20 à 22 mois, avec un pourcentage de fûts neufs variant selon les crus et les millésimes pour un léger boisé, puis mis en bouteilles à la propriété et ne sont commercialisés qu’après un an ou deux. Leur nouvelle infrastructure regroupe le chai de vinification, l’embouteillage et le stockage des bouteilles, le chai de vieillissement en sous-sol dans des caves voûtées, le bureau, un caveau d’accueil et une salle de réception, et se trouve en centre ville (22, rue de la Croix-Blanche). A Fixin on est obligé de passer devant eux ! “En 2013, précise Pierre-Emmanuel Gelin, j’ai changé tout mon matériel de réception, j’utilise un érafloir Pellenc, cela apporte beaucoup plus de profondeur à mes vins. J’ai entamé une conversion Bio, je suis en phase de certification et j’applique aussi quelques principes de biodynamie.” Fixin rouge 2012 : belle robe carmin, au nez des notes de fruits compotés, petite touche de zeste d’orange qui apporte une fraîcheur surprenante. Attaque acidulée en bouche mais le gras des tanins est particulièrement fondu dans ce millésime de très bonne maturité. Très bel équilibre entre fraîcheur et sucrosité du fruit, légère note boisée très subtile. Fixin 1er Cru Clos Napoléon rouge 2012 : les premiers crus méritent d’attendre encore un peu, ils sont encore un peu fermés. Le millésime est très typé, un vin classique, qui a des arômes de réglisse, fruits rouges, texture fine avec un maximum d’expression du terroir, d’un beau potentiel de garde. La fraîcheur de l’exposition “haut de coteaux” se manifeste toujours par une vivacité minérale. Fixin 1er Cru Hervelets rouge 2012 : robe rouge carmin, nez mentholé aérien, notes fruitées_definition.html" class="lexique" target="_blank">fruitées (rhubarbe, myrtille, cassis), le vin est très séducteur en bouche, tanins sages, vinification bien maîtrisée, petite vivacité qui rappelle son terroir en haut de coteau proche de la combe. Finale un peu saline, très précise, avec une longue persistance aux notes de cerise et de kirsch, idéal sur un canard à l’orange, des cailles aux raisins. Gevrey Chambertin rouge Clos de Meixvelle 2012 : belle robe rouge rubis brillante, très joli nez fruité et épicé, les parfums sont riches et complexes, notes de liqueur d’orange, de girofle et de muscade. Bouche croquante, tonique, acidulée, petite note saline et minérale typique du terroir. Ce petit terroir Monopole produit un vin très digeste et charmeur, bien typé Gevrey. Superbe, sur un lapin à la moutarde, pigeon, lapin aux pruneaux Chambertin Clos de Bèze rouge 2012 : belle robe rouge rubis, nez de fruits rouges à l’alcool, notes de pain d’épices et de caramel, indices d’une belle maturité du fruit. Bouche bien équilibrée avec une acidité juteuse, des tanins sucrés liés au millésime, le caractère acidulé se prolonge jusqu’à la finale, une cuvée tout en finesse et en subtilité qui annonce un beau vin de garde, bien équilibré, idéal pour accompagner des gibiers en sauce.

   

DOMAINE GELIN

Pierre-Emmanuel Gelin
22, rue de la Croix Blanche
21220 Fixin
Téléphone : 03 80 52 45 24
Télécopie : 03 80 51 47 80
Email : info@domaine-pierregelin.fr

Site : www.vinsdusiecle.com/gelinpierre




> Le palmares des vins


CLASSEMENT BEAUJOLAIS SAVOIE JURA
e_beaujolais.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence en fonction des dernières dégustations, découvertes, coups de cœur, déceptions...


IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CHENAS
MOULIN-A-VENT

CHARLET
Jean BARONNAT
BEL AVENIR
CHAMPAGNON
P.-M. CHERMETTE
DUBOEUF
MORTET
SAMBIN
GIMARETS
Cave Ch. CHENAS
MORGON
JULIENAS
REGNIE
Arnaud BRIDAY/CHERS
DUFOUR
FLACHE SORNAY
GAGET
MONTILLETS
Gérard BRISSON
GRANIT DORÉ
Michel TÊTE
PIZAY
FOREST
FLEURIE
SAINT-AMOUR
BEAUJOLAIS
BERTRAND
ROTISSON (B)
Cédric CHIGNARD
METRAT
EMERINGES (B)
LASSAGNE
MONTERNOT (B)
PARDON
PÉRELLES (B)
PAMPRES D'OR (B)
BERNE
FOURNELLES
FERRAUD ET FILS
BROUILLY
COTE-DE-BROUILLY
CHIROUBLES
GARANCHES
A. CHARVET
BARON DE L ECLUSE
CHEYSSON
COMBE AU LOUP
CRÊT DES GARANCHES
COLLIN BOURISSET
LORON
SAVOIE
JURA
BUGEY
Benoît BADOZ (Ju)
MOLLEX (Sa)
Denis FORTIN (Sa)
DORBON ( Ju)
Daniel DUGOIS (Ju)
MILLION-ROUSSEAU (Sa)
Franck PEILLOT (Sa)
MEUNIER (Bugey)
SARTO DE L'ABY (Sa)
TISSOT (Sa)
Alain BOSSON (Sa)
ANGELOT
CHEVIGNEUX (Bugey)
LAMBERT (Sa)
Amélie GUILLOT (Ju)
CHARTREUX
CAVE CHAUTAGNE (Sa)



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CHENAS
MOULIN-A-VENT

JUILLARD-WOLKOWICKI
MORGON
JULIENAS
REGNIE
Michel GUIGNIER
DONZEL
VOLUET*
PLAIGNE
FLEURIE
SAINT-AMOUR
BEAUJOLAIS
VIGNES du PARADIS*
GUELET*
NUGUES (B)
MARRANS
BROUILLY
COTE-DE-BROUILLY
CHIROUBLES
CHATELET*
SAVOIE
JURA
BUGEY
DUPASQUIER*
PETIT (Ju)
(Pascal PAGET*)
PUFFENEY

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CHENAS
MOULIN-A-VENT

MORGON
JULIENAS
REGNIE
(CHAPONNE)
COLONAT
PIRON
FLEURIE
SAINT-AMOUR
BEAUJOLAIS
(Cédric VINCENT (B)*)
(CRÊT du RIS)
TERROIRS et TALENTS
(Cave SAIN-BEL)
BROUILLY
COTE-DE-BROUILLY
CHIROUBLES
SAVOIE
JURA
BUGEY

> Nos coups de cœur de la semaine

Francis BLANCHET


Le vignoble est composé de 9,5 ha répartis sur différents sols (marnes kimméridgiennes, argiles à silex, calcaires du barrois et calcaires en plaquettes de villiers). “Notre philosophie, dit-on, est de préserver l'héritage de nos anciens : la qualité et la diversité de nos terroirs, afin de pouvoir les transmettre à nos enfants. Depuis plus de 15 ans, nous avons choisi de protéger la diversité biologique de nos sols. En fonction des parcelles, soit nous enherbons les rangs de vignes, soit nous passons la charrue et les interceps afin d'enlever les herbes indésirables. En effectuant plusieurs fois par semaine le tour régulier de toutes nos parcelles, nous réfléchissons nos interventions phytosanitaires afin de réduire l'impact sur l'environnement. Cette conduite raisonnée du travail de la vigne favorise la protection de la plante, des terroirs et permet de produire des raisins de meilleure qualité.” Superbe Pouilly-Fumé Silice 2013, marqué par son terroir argilo-siliceux (vignes de 20 ans), issu d’un pressurage direct, sans macération, très caractéristique de son sol, au nez de lis et de coing, charmeur avec des notes de fruits secs, de bouche souple et vive à la fois, tout en nuances, un vin élégant, de jolie robe dorée. Beau Pouilly-Fumé Kriotine 2013, Sauvignon issu de sélection massale dans de très vieilles vignes, fermentation avec des levures indigènes, pressurage immédiat (sans macération) lent et à faible pression, qui fleure le musc et l’aubépine, séduisant au nez comme en bouche où se développe un bel équilibre entre la fraîcheur, la rondeur et le fruité. Quant au Pouilly-Fumé Calcite 2013, il est de belle couleur jaune pâle, avec un nez frais de fleurs blanches et d’agrumes, très bien équilibré, sec, typé et parfumé, de bouche puissante et d’une longue finale, avec de jolies nuances délicates de genêt et de coing.


33 et 35, rue Louis-Joseph-Gousse - Le Bouchot
58150 Pouilly-sur-Loire
Téléphone :03 86 39 05 90
Télécopie :03 86 39 13 19
Email : contact@vins-francis-blanchet.fr
Site personnel : www.vins-francis-blanchet.fr

Vignobles LEVET


Créé en 1929, un domaine d’environ 4 ha sur des coteaux abrupts en terrasses, le sol est d’origine granitique recouvert de micaschiste et de gneiss, les vignes ont 50 ans et le cépage est la Syrah. Les vins sont élevés en moyenne deux ans en fûts de chêne. Culture raisonnée. “Nous sommes un domaine familial qui s’est transmis sur 4 générations., explique-t-on. Tout a commencé en 1929 avec Christophe Chambeyron, l’arrière grand-père, qui devint propriétaire d’une vigne en Côte Blonde accessible alors qu’en char à bœufs. Marius Chambeyron, son fils, a continué le travail de son père, en plantant des vignes à la force des bras. Les coteaux étaient très escarpés, et les chemins très étroits : on parlait même de « sentiers de chèvre » tant les vignes étaient pentues. A la Landonne, à Chavaroche..., Marius a planté des vignes en parallèle de son activité de maraichage. A ce moment-là la famille a commencé à commercialiser leur vin de Côte-Rôtie. Nicole Levet, fille de Marius Chambeyron, prends la suite du domaine avec son mari Bernard Levet. Ils sont aujourd’hui à la tête de cet héritage depuis 1983. Agnès Levet est aujourd’hui la 4e génération de vignerons.” Ce Côte-Rôtie cuvée Améthyste 2013 (un assemblage pur Syrah de l’ensemble de leurs parcelles de vignes, élevé 24 mois en fûts de chêne de 600l dont seulement 10% de neuf), de belle robe soutenue, de robe profonde, au nez de mûre et de fumé, aux tanins présents, un vin d’une belle harmonie, qui poursuit son évolution. Le 2012 est un vin au parfum persistant de griotte et de cassis mûrs, bien typé, corsé et parfumé au palais, de belle charpente, il est généreux et allie structure et rondeur en bouche. Le 2011 est tout en bouche, au nez complexe où dominent les épices et les petits fruits cuits (cassis, groseille), chaleureux comme on les aime. Le Côte-Rôtie cuvée La Péroline 2012 est tout aussi séduisant, aux arômes puissants de fruits cuits, ample et structuré, aux tanins harmonieux, avec cette bouche marquée par la prune et la violette.

Agnès, Nicole et Bernard Levet
26, boulevard Les Allées
69420 Ampuis
Téléphone :04 74 56 15 39
Email : contact@coterotielevet.fr
Site personnel : www.coterotielevet.fr

Domaine de GRANDMAISON


Un domaine de 19 ha issu d’un terroir exceptionnel de graves siliceuses et d’argiles graveleuses parsemées de moellons calcaires (65% Sauvignon, 15% Sauvignon gris et 20% Sémillon pour les vins blancs; 60% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon et 10% Cabernet franc pour les vins rouges). Vendanges manuelles, élevage du blanc 30% en barriques neuves pendant 6 mois sur lies fines et 70% en cuves sur lies également; le rouge : vin de goutte 80% de la récolte en barriques pendant 12 mois et vin de presse 20%. Le vin produit sur le domaine se caractérise par une expression minérale autant en rouge qu'en blanc reflétant le type de sol argilo-calcaire. La vigne est présente depuis longtemps au Domaine de Grandmaison : dès le XVIIIe siècle, Monsieur de Belleyme, Ingénieur cartographe du Roi Louis XV, mentionne notre crû alors appelé Barreyre. Au fur et à mesure des époques, la production de vin s’est parfois interrompue, (à cause du gel, du phylloxéra), et a parfois fait place à la polyculture. Grandmaison a aussi fait office de maison de campagne. François Bouquier, qui avait dû quitter son Cantal natal au début du vingtième siècle, y fit quelquefois les vendanges et acquit le domaine en 1939, quand il sut qu’il était à vendre. Puis, à partir de 1970, Jean (son fils) et son épouse Françoise reconstituèrent le vignoble et entreprirent la construction de l’actuel cuvier. Grandmaison entrait alors à nouveau en production. Depuis 1988, c’est François (leur fils) qui vinifie et avec son épouse Mayi, tous deux se consacrent à la propriété familiale depuis 1993. “Le millésime 2015 a été une année un peu compliquée, nous raconte François Bouquier, relativement sèche, qui a donné des raisins de petite taille. La pluie d'Août n'a pas compensé le manque d'eau, d'où de faibles rendements (35 à 40 hl/ha) pour les blanc et les rouges. Les blancs sont équilibrés, volumineux, aromatiques. Les rouges ont une belle homogénéité, de la rondeur, de la richesse, de beaux degrés naturels. En bref, peu de récolte, mais une maturité rapide et optimale. Millésimes à la vente en 2016 : en rouge, 2012, 2013, puis 2014 au Printemps ; en blanc : 2015.” François Bouquier ne participe pas aux concours et reste fidèle à ne produire qu'un seul vin rouge et un seul vin blanc. Il intensifie sa production en blanc en ajoutant 1 hectare afin d'atteindre 3 ha 5 en production. Son Pessac-Léognan rouge 2013, savoureux, aux notes de groseille et d’humus, mêle une finesse tannique à une rondeur en bouche persistante, d’une finale avec ces notes de fumé et de fraise des bois surmûrie. Excellent 2012, de couleur soutenue, bien charnu, tout en nuances aromatiques (fruits macérés, épices), de robe foncée, de bouche complexe où dominent la prune, le cuir et les sous-bois, aux tanins doux, avec une finale très persistante. Le 2011, de couleur intense aux reflets noirs, est un vin généreux, avec des arômes de fruits rouges et d'épices, et des tanins bien enrobés, typé et persistant. Remarquable 2010, riche en couleur, dense, où se mêlent la griotte et l’humus, un vin charnu, charpenté, de garde. Savoureux 2009, aux notes de fruits macérés et d’épices, gras, aux tanins très équilibrés, au charnu caractéristique, bien en bouche, de belle évolution. Le 2008, de couleur profonde, structuré, ample, avec des tanins riches et qui se fondent bien, des arômes de fruits bien mûrs (cassis, griotte...), tout en finale, prometteur également. Le 2007, de couleur grenat aux reflets violine, est tout en bouche, avec beaucoup de structure, au nez de cerise et d’humus, de charpente très élégante. Le 2006, dense, où se mêlent la griotte, la groseille et l’humus, aux tanins soyeux, est bien charnu, ample et structuré, de garde. Le 2005, alliant une finesse tannique à une rondeur persistante, est chaleureux, de très bonne évolution. Remarquable Pessac-Léognan blanc 2014, aux nuances de fleurs, finement poivré, gras mais nerveux, très bien équilibré, de bouche parfumée et ample, à déboucher aussi bien avec des brochettes de fruits de mer qu’avec une aiguillette de boeuf en gelée. Le 2013, un vin sec mais suave, de jolie robe dorée, très rond, très fruité, de bouche puissante et persistante, aux notes d’amande et pêche. Le 2012 est d'une très belle persistance d'arômes, avec des nuances de pêche et de tilleul, est tout en distinction. Le 2011, avec cette ampleur caractéristique, alliant charpente et finesse, d'une belle finale aromatique (poire, bruyère...).

Jean et François Bouquier
182, avenue de la Duragne
33850 Léognan
Téléphone :05 56 64 75 37
Télécopie :05 56 64 55 24
Email : courrier@domaine-de-grandmaison.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/domaine-de-grandmaison
Site personnel : www.domaine-de-grandmaison.fr

CHATEAU LA GALIANE


Le Château La Galiane doit son nom au Général Anglais "Galian" qui depuis ce lieu commandait les troupes anglaises pendant l'occupation de l'Aquitaine au XVe siècle. Exploitation familiale depuis plusieurs générations, sa superficie de 5 hectares plantée de 45 % de Merlots, 50 % de Cabernets Sauvignons et 5 % de Petits Verdots présente un parfait équilibre, très classique et traditionnelle de l'appellation Margaux. Le vignoble est réparti sur des croupes de fines graves. Cultivé de père en fils, les vins de La Galiane ont une belle couleur rubis et sont finement bouquetés, très harmonieux et suave en bouche avec des tanins fins et élégants, ces vins possèdent une belle aptitude au vieillissement. Château Charmant possède des ceps de vigne centenaires et le vignoble de 5 hectares est implanté sur des croupes de fines graves à galets abondants et labouré. les vendanges sont faites à la main, la cuvaison est longue afin d'extraire tous les parfums et le vin est élevé en barriques durant 12 mois. Le Château Charmant produit un vin coloré, aromatique, très complexe et élégant, parfaitement équilibré, charpenté et souple à la fois qui s'épanouit superbement en vieillissant.

Christiane Renon
14, rue Alfred de Luze
33460 Soussans
Téléphone :05 57 88 35 27
Télécopie :05 57 88 70 59
Email : chateaulagaliane@vinsdusiecle.com
Site : chateaulagaliane


> Nos dégustations de la semaine

Pascal PAGET


Un petit domaine situé dans le parc naturel des Bauges, soit 3,30 ha en culture raisonnée. Travail des sols, pas d’utilisation d’insecticide et traitements des maladies adaptés toujours dans une exigence quotidienne d’un réel respect de l’environnement.
Excellent Apremont 2013 blanc, de jolie robe dorée, très équilibré, d’une belle harmonie, tout en fruité et en finesse, souple, aux arômes de noisette (4,90 e). Le Chignin-Mondeuse rouge 2013, de bouche ronde et persistante, de jolie robe, tout en arômes (cerise, violette), à la fois fruité, souple et riche (4,90 e). Très joli Chignin blanc 2013, médaille de bronze Vignerons Indépendants 2014, de robe d’un bel aspect jaune et or, de bouche harmonieuse, bien charpenté, généreux, d’une grande richesse aromatique, à un prix défiant toute concurrence (4,60 e). Tout en nuances, le Chignin Bergeron blanc Prince de Chignin 2013, épicé comme il se doit, tout en structure et parfums, avec des nuances de noisette et de rose, un vin sec et souple à la fois, fondu en bouche, tout en ampleur (7,40 e).
Goûtez encore le Vin De Savoie rouge cuvée du Cray 2013, souple, fruité (3,80 e), et ce Vin De Savoie rouge Les Tortueux fûts de chêne 2011, corsé, de bonne bouche avec ces notes très caractéristiques et persistantes de fumé et mûre (6,10 e).

Château CADET-BON


Cette jolie propriété renommée depuis le XVIIIe siècle est située juste à la sortie de Saint-Emilion.
En 2001, Michèle et Guy Richard rachètent la propriété. Originaires de Charente-Maritime, issus d’une famille de producteurs de Cognac, ils décident de se consacrer entièrement à la rénovation de la propriété et d’optimiser au maximum le potentiel qualitatif de ce terroir exceptionnel. A partir de 2004, Stéphane Derenoncourt devient l’œnologue de Cadet-Bon.
Le vignoble de 5,25 ha est composé de 80 % de Merlot et 20 % de Cabernet Franc. Un atout important est la forte densité de plantation, avec 6 666 pieds/ha, les plus anciennes vignes ayant 40 ans. L’exposition des vignes au midi est favorable à la maturation des raisins. Le sol, table calcaire sur nappe d’argile, est la réplique même de celui de la grande Côte de Saint-Emilion. On y trouve des astéries, fossiles caractéristiques des calcaires de Saint-Emilion. Les vendanges sont manuelles et parcellaires pour plus de qualité et de précision. Le vin est ensuite élevé dans des barriques de chêne français.
“Au Château Cadet-Bon, nous explique Guy Richard, nous recherchons la belle maturité et le fruit pour nos vins. Notre élevage en bois, pour un tiers seulement, ne masque pas les arômes du vin, j’aime un boisé présent mais bien fondu.
Sur toute la propriété nous continuons à renouveler le vignoble très progressivement et commençons à avoir de jeunes plants qui produisent.
- 2015 : un très beau millésime, cela est dû à une très belle arrière-saison. La récolte était très jolie en quantité comme en qualité, ce qui était de bon augure car cela faisait deux années que nous avions fait de petits volumes.
- 2014 : un joli fruit, bonne longueur, une bouche séduisante et bien présente, un vin bien typé terroir.
- 2013 : un millésime de viticulteur, nous avons attendu la pleine maturité, il fallait vendanger fin septembre, début octobre, prendre des risques car il a fait vraiment chaud fin septembre, et c’est ce que nous avons fait au Château Cadet-Bon. Le 2013 se déguste très bien, il a de beaux arômes de fruits mûrs, un vin qui va bien évoluer, qui mérite d’être dégusté.”
Guy Richard peut être fier des efforts accomplis, Château Cadet Bon a obtenu de nombreuses récompenses et citations élogieuses avec, entre autres : une médaille d’Or au Mondial de Bruxelles pour le 2005, une médaille de Bronze au Mondial de Bruxelles pour le 2009, une médaille de Bronze au Féminalise pour le 2008, et une médaille d’Argent au Mondial de Bruxelles pour le 2011…
Dégusté sur place, voici un très réussi Saint-Émilion GCC 2013, de belle robe pourpre, avec des arômes de griotte, de prune et d’humus, un vin savoureux, de bouche ample, tout en souplesse. Remarquable 2012, de couleur profonde, au nez où dominent le cassis bien mûr et les sous-bois, alliant concentration aromatique, ampleur des tanins et distinction, d’excellente garde. 
Le 2011 mêle finesse et richesse d’arômes, de bouche suave, très parfumée (fruits rouges surmûris, cannelle), riche en couleur comme en charpente, un vin d’une belle finale, de très bonne évolution. Très beau 2010, classique de ce grand millésime, ample, de couleur intense, racé, aux tanins riches et bien équilibrés, aux connotations de cassis, de mûre et de poivre, tout en bouche, puissant et velouté, prometteur.

Guy et Michèle Richard

Paul BARA


Au sommet. Très belle Maison familiale, qui se transmet de père en fils (et fille) depuis 6 générations, dont le vignoble est situé exclusivement sur le fameux terroir de Bouzy (Grand Cru 100%), en plein cœur de la célèbre montagne de Reims.
Implantée en 1833 à  Bouzy, commune dont le nom figurait  sur l'inventaire des vins du Château de Versailles, sur un terroir classé Grand Cru 100% de grande renommée, la Maison se transmet de génération en génération, depuis plus de 170 ans, en s'appliquant à respecter les grandes valeurs traditionnelles familiales. Respect de la terre et de son environnement, cuverie thermorégulée, installations entièrement rénovées...
Superbe Champagne cuvée Comtesse Marie de France 2005, au nez concentré où dominent le genêt et les petits fruits secs, d’une grande subtilité, alliant charpente et finesse, tout en bouche, tout en persistance aromatique, souple, légèrement miellé. Savoureux Spécial Club rosé 2006, d’une belle persistance, bel équilibre aromatique (rose, fraise, amande...), d’une grande fraîcheur, un Champagne corsé mais d’une très grande finesse, parfait sur des rougets grillés aux poivrons ou des crevettes flambées.
La cuvée Annonciade 2004 est un Champagne sublime, rare, aux notes subtiles de fruits frais et de noisette, très équilibré, très flatteur au nez, généreux et ample, de bouche parfumée et bien persistante, avec ces connotations de fruits jaunes frais et de brioche, d’une jolie finale épicée, de très belle évolution.
Remarquable Champagne brut Grand rosé de Bouzy, composé du brut Réserve associé au Bouzy rouge dans une proportion de 12%, intense et savoureux, d’une finale parfumée et dense, qui sent la confiture de fruits. Joli brut Réserve, de robe brillante, tout en fraîcheur aromatique, avec ces notes d’agrumes et d’acacia, de mousse fine et très persistante, alliant saveur et distinction. Le brut Millésime 2007, au bouquet puissant où dominent le chèvrefeuille et la pomme, d’une grande richesse au palais, de charpente très équilibrée, est un Champagne racé, et le brut Spécial Club 2005, au nez d’amande, très bien dosé, riche, d’une grande complexité aromatique où l’on retrouve des nuances de citron et de miel, une réussite.
Goûtez le Bouzy rouge 2006, de couleur rubis, avec ces arômes intenses où dominent les petits fruits rouges bien mûrs (groseille, mûre) et cette pointe d’épices bien typique.

Chantale Bara

> Les précédentes éditions

Edition du 17/01/2017
Edition du 10/01/2017
Edition du 03/01/2017
Edition du 27/12/2016
Edition du 20/12/2016
Edition du 13/12/2016
Edition du 06/12/2016
Edition du 29/11/2016
Edition du 22/11/2016
Edition du 15/11/2016
Edition du 08/11/2016
Edition du 01/11/2016
Edition du 25/10/2016
Edition du 18/10/2016
Edition du 11/10/2016
Edition du 04/10/2016
Edition du 27/09/2016
Edition du 20/09/2016
Edition du 13/09/2016
Edition du 06/09/2016
Edition du 30/08/2016
Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016
Edition du 09/08/2016
Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015

 



Denis FORTIN


Domaine de POUYPARDIN


Château CADET-BON


Domaine Daniel DAMPT et Fils


Domaine TOUR SAINT-MICHEL


Château BELLEVUE-FAVEREAU


Château BROWN


Domaine de TERREBRUNE


Château Les GRAVES


Château VIEUX TOURON


Château LUCHEY-HALDE


Château BELLEGRAVE


Domaine François BERTHEAU


LAURENT-GABRIEL


Château FONROQUE


Château HAUT-MARBUZET


Domaine GOURON


PHILIPPONNAT


Domaine de BAVOLIER


Domaine Bel Avenir


Domaine ALARY


Maison PETTERMANN


Alain THIÉNOT


Eugène RALLE



CLOS TRIMOULET


CHAMPAGNE PERSEVAL-FARGE


CHATEAU DE GUEYZE


HENRY NATTER


DOMAINE TROTEREAU


CHAMPAGNE ANDRE DELAUNOIS


CHAMPAGNE GOSSET


MAISON MOLLEX


CHATEAU DE BEAUREGARD


CHAMPAGNE MAURICE VESSELLE



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales