Top Vins De France

Edition du 21/06/2016
 

CHAMPAGNE DEVAUX

Excellence

Veuve A. DEVAUX

C’est toujours la seule cave coopérative, dirigée notamment par la charmante Marie Gillet, qui accède à cette place de Premier Grand Vin Classé, et c’est bien mérité quand on fait intervenir le rapport qualité-prix-régularité, allié à une présentation soignée et raffinée.


Nous proposons également une pratique alternative à nos viticulteurs, il a fallu remplacer les herbicides par le travail des sols, nous avons ainsi incité nos amis viticulteurs à exercer une nouvelle viticulture, plus respectueuse.” “Nos Champagnes de la gamme “Les Classiques” favorisent le Chardonnay poursuit Michel Parizot, Chef de Caves. La vinification profite des mêmes approvisionnements, des raisins récoltés dans la Côte des Bars, de Montgueux, la Côte des Blancs et de la région de Vitry le François. La vinification de la gamme “Les Classiques” s’effectue en cuves Inox. Le vieillissement se fait ensuite trois ans sur lattes, nous recherchons plus la fraîcheur, l’élégance, la dégustation agréable. Pour la gamme “D”, nous faisons des sélections des meilleures parcelles de vieilles vignes, de belle exposition. Ces lots sont vinifiés à part. J’essaye toujours de profiter d’une bonne acidité naturelle des vins qui n’ont pas fait de fermentation malolactiques, les assemblant ensuite avec des vins qui ont fait leur malo, cela permet d’enrichir la palette aromatique et d’apporter aux vins des notes beurrées, des arômes floraux, d’agrumes, une belle fraîcheur. Les vins de réserve de la gamme “D”, qui entrent pour 40% dans l’assemblage, vieillissent toujours de façon systématique en fûts de chêne, il y a même une petite partie vinifiée entièrement en fûts de chêne, cela enrichit la complexité aromatique des champagnes Devaux. Autre particularité de la Maison Devaux, pour l’élaboration du champagne de la gamme “D” Premium, nous sélectionnons des parcelles, nous privilégions les vieilles vignes, les meilleurs terroirs, nous cherchons l’équilibre idéal entre maturité et acidité, pour obtenir donc de la fraîcheur dans nos Champagnes. Nous avons donc répertorié un éventail des meilleures parcelles. Les jus issus de ces parcelles seront vinifiés à part, nous faisons même des cœurs de cuvée pour apporter de la complexité et de la garde. Nous les assemblons ensuite pour obtenir la gamme “D”. Splendide Champagne cuvée D de Devaux Millésime 2006, à la fois d’une grande volupté et très rafraichissante, de bouche tendue, florale, grillée, complexe. “Ce millésime 2006, nous dit Michel Parizot Chef de Caves, est issu à 50% Chardonnay et 50 % Pinot noir. Ce sont des Pinots noirs qui proviennent de la Côte des Bars et des Chardonnays issus de la Côte des Blancs. Il y a 50% des vins qui n’ont pas fait volontairement leur fermentation malolactique. C’est une décision de ma part car les raisins étaient bien mûrs en 2006, il n’y avait pas trop d’acidité et pour rééquilibrer les vins, j’utilise des lots qui n’ont pas fait leur malo pour apporter de la fraîcheur, je préfère le faire de façon naturelle, surtout pour une bouteille qui peut vieillir 10 ans. J’aime beaucoup le 2006, c’est un millésime qui a été un peu oublié et c’est dommage, il arrive derrière 2002 qui était un très beau millésime, viennent ensuite 2008 et 2009 qui sont deux très grands millésimes, surtout le 2008. Ce 2006 est un Champagne friand, très agréable, il n’aura peut-être pas le potentiel de vieillissement d’un 2008. C’est un Champagne sur la fraîcheur avec des arômes de grillé, de brioché, un Champagne très chaleureux. En 2006, les Pinots noirs étaient bien mûrs dans notre secteur de la Côte des Bars, nous avons été avantagés par rapport à la Montagne de Reims où la météo a été plus variable qu’ici. Cette belle maturité nous a engagé à faire un Champagne millésimé.” “Nous lançons cette année une nouvelle cuvée en partenariat avec Michel Chapoutier, nous précise Marie Gillet. Michel Chapoutier vient d’acheter une petite parcelle en Champagne, c’est une histoire d’amitié, de recherche viticole, de rencontre entre Laurent Gillet et Michel Chapoutier, entre la Champagne et la Vallée du Rhône. L’idée de cette nouvelle cuvée Devaux s’appelle Sténopé (ancêtre de la photographie). Chaque année, c’est la photographie de ce qui s’est passé dans les vignes et du climat qu’il a fait, c’est donc un Champagne Millésimé. Nous sortons la première bouteille qui est le millésime 2008. Le 2009 lui succèdera en septembre 2016. Ce 2008 est encore un peu sur la réserve, l’hiver avait été très froid, le printemps mitigé, mais dès qu’il est ouvert, il est absolument somptueux. Ce sera à chaque fois une bouteille unique car ces Champagnes ne se ressembleront jamais contrairement à notre gamme habituelle ou nous essayons grâce à l’assemblage de conserver les mêmes caractéristiques. C’est un peu comme une troisième Collection, c’est la grande nouveauté, une idée audacieuse qui offre un Champagne rare et de caractère, donnant l’image la plus fidèle d’une seule et unique année. Michel Parizot sélectionne les lots provenant des parcelles de prédilection. La même rigueur sera appliquée au pressurage des raisins et à la vinification des vins, le vieillissement en fûts, à la délicate prise de mousse suivie d’une longue maturation en bouteilles. Le défi consiste à interpréter vendange après vendange, une partition unique qui révèle avec le temps toute la personnalité du millésime. Sténopée 2008 : encore un peu fermé mais très séduisant. Notes toastées et chocolatées, d’agrumes confits, d’épices explosent en entrée de bouche, Champagne d’une grande complexité, qui évolue bien, bel équilibre entre douceur et tonicité en milieu de bouche, longue finale citronnée soulignée de bergamote. La vinification effectuée principalement en fûts, apporte en finale, de savoureuses notes crémeuses et de praliné.” On savoure toujours ce superbe Ultra D de Devaux, très parfumé, alliant finesse et longueur, aux nuances de pêche et de citronnelle, très rafraîchissant. Dans la lignée, la Grande Réserve brut, à laquelle une dominante de Pinot noir confère puissance et longueur en bouche, le Chardonnay apportant à la fois vivacité et finesse, est très bien dosé, fin et riche à la fois, un grand Champagne qui fleure l’amande, de mousse fine et légère, aux arômes intenses en finale, marqué par la noisette et l’abricot, un vin savoureux, de belle structure, comme ce Blanc de noirs, qui associe élégance et charpente, finesse et densité, avec des senteurs subtiles aux notes de brioche et de fleurs blanches. La cuvée D de Devaux rosé est très élégante, fine et fruitée, au nez dominé par les fleurs fraîches et les petits fruits secs, tout en subtilité aromatique, d’une belle longueur au palais. Avec seulement 10% de vin rouge, il est très peu coloré, c’est vraiment un rosé d’apéritif, d’une grande fraîcheur avec 47% de Chardonnay, d’une belle vivacité en bouche. La cuvée Millésimée, pur Chardonnay, est dans la lignée, marquée par les fleurs (narcisse, chèvrefeuille), la pomme et le pain grillé, la marque de fabrique du Chardonnay, une cuvée typée, vraiment réussie. Il y a aussi ce Manoir Champagne Devaux : il s’agit d’une maison du XVIIIe siècle veillant sur un parc de 2 ha au bord de la Seine, entourée d’un colombier inscrit à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques et d’une serre. Ces bâtiments ont été aménagés avec soin et peuvent aujourd’hui accueillir les curieux d’architecture bien sûr, mais aussi et surtout les gourmands et amateurs de Champagne, car ce lieu est avant tout l’ambassadeur de Champagne Devaux. Au-delà de la simple évocation du luxe, de la fête, de l'exclusivité, la Maison a bâti un lieu superbe qui comprend : un show-room ouvert au public pour lui permettre de découvrir le terroir, le produit et son élaboration, le domaine et son patrimoine. Il s'insère dans les circuits de découverte vinicoles, c’est une vitrine représentative de l'économie locale. Il y a une salle de dégustation, une de séminaire, une cuisine/salle à manger, les aménagements prévoient 4 suites pour recevoir les clients privilégiés; dans la serre, une partie de la visite possible en accès libre, évoquant les sols, sous-sol, vignes, travail de l'amont; dans le colombier, seconde partie de la visite, avec les étapes de la vinification.

   

CHAMPAGNE DEVAUX

Laurent et Marie Gillet
Domaine de Villeneuve - BP 17
10110 Bar-sur-Seine
Téléphone : 03 25 38 30 65
Télécopie : 03 25 29 73 21
Email : info@champagne-devaux.fr





> Le palmares des vins


SAINT-EMILION SATELLITES
e_saint-emilion-sat.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

MONTAGNE
SAINT-EMILION
BÉCHEREAU
CHEVALIER-SAINT-GEORGES
ROUDIER
GRAND-CORMIER
VIEUX CHÂTEAU SAINT-ANDRÉ
LA FLEUR GRANDS-LANDES
VIEUX CHÂTEAU DES ROCHERS
JURA PLAISANCE
PIRON
PUISSEGUIN
SAINT-EMILION

HAUT-SAINT-CLAIR
CHÊNE-VIEUX
VAISINERIE
BRANDA
GUIBOT
LA GRAVE LES ROCHERS

LUSSAC
SAINT-GEORGES
SAINT-EMILION

GRENIÈRE
MACQUIN
MOULIN DE GRENET
POITOU
TOUR DE GRENET
TOUR DU PAS SAINT-GEORGES
La CLAYMORE
LA PERRIÈRE
HAUT-PIQUAT
LA JORINE



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

MONTAGNE
SAINT-EMILION
VIEILLE TOUR MONTAGNE
PUYNORMOND
PUISSEGUIN
SAINT-EMILION

BEL-AIR
DURAND-LAPLAGNE

LUSSAC
SAINT-GEORGES
SAINT-EMILION

DUMON-BOURSEAU
CROIX DE CHOUTEAU



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

MONTAGNE
SAINT-EMILION
PUISSEGUIN
SAINT-EMILION

(ERMITAGE GARENNE)
GONTET-ROBIN

LUSSAC
SAINT-GEORGES
SAINT-EMILION

(VIEUX-BUSQUET)

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Lucien SCHIRMER & Fils


Ce domaine exploité en 1819 par Sébastien Schirmer, éleveur et viticulteur, ne s’est spécialisé en viticulture que dans les années 1970, sous l’implusion de Lucien, père de Thierry, qui conduit ce vignoble de 10 ha en culture raisonnée. Pour Thierry Schirmer, “c’est vraiment l'adjectif “superbe” qui tient toute sa place pour ce millésime 2015, il réunit équilibre, degrés, c’est un millésime capiteux, où quantité et qualité se rejoignent pour satisfaire généreusement nos papilles gustatives. Millésimes en vente en 2016 : 2014, puis 2015.” Coup de cœur pour ce Gewurztraminer Grand Cru Zinnkoepflé 2014, subtil, très parfumé, tout en distinction, souple, avec des arômes de grillé et d’amande, d’une finale intense, parfait avec un risotto au curry et grosses crevettes ou des blancs de volaille à la tonkinoise. Beau Gewurztraminer cuvée Antoine, de jolie robe brillante, riche et parfumé, aux notes fruitées et florales intenses et complexes, fondu en bouche, qui mêle structure et distinction, à prévoir, lui, sur des gambas flambées ou des quenelles de volaille. Goûtez le Pinot gris 2014, suave et sec à la fois, un vin puissant et corsé, où s’entremêlent les épices et les fleurs fraîches, le Riesling 2014, le Crémant d’Alsace, de belle robe, fin et suave en bouche, persistant, tout en harmonie, d’une jolie finesse d’arômes, parfait à l’apéritif, et le Sylvaner 2013, au nez fleuri, avec des nuances de pêche et de tilleul aux papilles.

Thierry Schirmer
22, rue de la Vallée
68570 Soultzmatt
Téléphone :03 89 47 03 82 et 03 89 47 66 12
Télécopie :03 89 47 02 33
Email : vins.alsace.schirmer@orange.fr
Site personnel : www.alsace-schirmer.fr

Domaine du P'TIT ROY


Le vignoble compte 9,3 ha. De la taille à la vendange, du pressurage à la mise en bouteille, on travaille ici la vigne et les vins dans la pure tradition et dans le respect du terroir. Les sols sont principalement des Terres blanches (argilo-calcaire), ce qui apporte au vin des arômes complexes et variés : floraux, fruités mêlés de nuances végétales. Selon Cyrille Reverdy, “le 2015 a toutes les qualités pour faire un bon vin, des degrés forts et un rendement optimal. Une nouvelle cuverie en Inox a été terminée en 2015 pour accueillir justement le millésime 2015. Ventes en 2016 : les Sancerres blancs et rosés 2015, puis le Vieilles Vignes Anthéas 2014. Récompenses : médailles d'Argent au concours des vins de Loire à Angers et au Wine Challenge à Londres pour le Sancerre blanc 2014.” Superbe Sancerre blanc 2014, issu de vignes de 30 ans, d'une fermentation à basse température (14-17°c) et d'une vinification avec élevage sur lies totales sur une période de 6 mois, tout en finesse aromatique, harmonieux, bien équilibré en acidité, très élégant, au nez de rose et d’amande, de bouche flatteuse, toujours très typé.  Le Sancerre blanc cuvée Anthéas 2014, vieilles vignes de plus de 50 ans sur des sols argilo-calcaires, terres blanches, vendanges manuelles, élevage sur lies totales sur une période d’un an (25% de cette cuvée sont élevés en fûts de chêne), est un vin très charmeur, ample, d’une bonne acidité, avec des arômes d’agrumes et de fleurs blanches, tout en suavité. Le Sancerre rosé, de robe délicate, est un vin, frais, puissant en bouche, parfumé, sec et suave à la fois. Remarquable Sancerre rouge 2013, vignes de 40 ans, sol de caillottes, ébourgeonnage sévère, éclaircissage, tri de la vendange, préfermentation à froid, fermentation avec une macération de trois semaines..., un vin typé, coloré, riche en couleur, comme en arômes, charnu, aux notes de cassis et de sous-bois, classique comme cet autre Sancerre P’tit Luce rouge, élevé 50% en fûts de chêne 10 mois, où s’entremêlent des notes de cassis et de cannelle, harmonieux, riche et parfumé.

Pierre et Alain Dezat
Mainbray
18300 Sury-en-Vaux
Téléphone :02 48 79 34 16
Télécopie :02 48 79 35 81
Email : dezat.pierre@orange.fr

MORIZE Père et Fils


Exploitation familiale installée depuis 1830. “Notre vignoble, dit-on, est planté pour les 9/10e en Pinot noir et le reste en Chardonnay. Il est issu d’une culture raisonnée, et bénéficie en majorité de la taille cordon de Royat, ce qui permet de produire un raisin de qualité. Nous élaborons notre Champagne dans le plus grand respect de la tradition où chaque cuvée, assemblée de nos différents cépages de diverses années, nous permet d’obtenir un Champagne doté d’une vraie personnalité et d’une qualité constante. Notre propriété a obtenu le label Point accueil sur la route touristique du Champagne, avec nos très belles caves du XIIe siècle ainsi qu’un magnifique caveau de dégustation typiquement champenois.” Beau Champagne brut Sélection Millésime 2000 (95% de Chardonnay et un soupçon de Pinot blanc), tout en arômes, au nez de petits fruits frais, de miel et d’amande, un beau Champagne ferme et suave, de mousse fine, alliant rondeur et nervosité, tout en charpente, d’une belle finale. Le Champagne Tradition, pur Pinot noir, est de bouche distinguée où dominent les fruits secs, au nez subtil et persistant, de bouche mûre et crémeuse. Le brut rosé est de robe rose saumonée avec des reflets cuivrés, aux connotations de fruits frais (cassis, myrtille) et de pain brioché, de bouche intense avec une finale ronde et persistante. Excellent Champagne brut rosé, corsé et très fruité, aux notes caractéristiques de petits fruits rouges mûrs, d’une très jolie présence en bouche. Le brut Réserve (85% Pinot noir et 15% Chardonnay), mature et suave en bouche, est un Champagne riche et tout en finesse, avec ces notes florales et fruitées_definition.html" class="lexique" target="_blank">fruitées, à dominante de rondeur, légèrement épicé au palais. Goûtez le Vin rosé des Riceys 2011, 18 mois en cuves, qui a ce nez complexe où dominent les groseilles et l’humus, associant puissance et finesse, un vin charnu, aux tanins mûrs.

Guy Morize
122, rue du Général-de-Gaulle - BP 8
10340 Les Riceys
Téléphone :03 25 29 30 02 et 03 25 29 36 89
Télécopie :03 25 38 20 22
Email : contact@champagnemorize.com
Site personnel : www.champagnemorize.com

DOMAINE BRISSON


La famille Brisson, originaire du Pays-de-la-Loire est connue depuis 1431. Ses attaches dans la région lyonnaise sont anciennes. Acquis en 1958 par Michel Brisson, le domaine familial, jouit d’une situation privilégiée en mi-coteaux orientés au sud. Ancienne propriété des seigneurs de Fonterenne de Villié (1604), il constituait l’une des métairies des châtelains. Un pavillon de chasse du XVIIIème siècle doté d’une superbe cave voûtée est actuellement occupé par Gérard Brisson et sa famille. Après sa formation d’œnologue en bourgogne, il a rejoint son père sur l’exploitation en 1974 et, depuis la mort de Michel en 1980, poursuit et développe l’œuvre de mise en valeur du domaine avec un soin attentif et une exigence rigoureuse. Culture raisonnée, Terra Vitis en 2009. Interview : le 2013 (épuisé) est une très petite récolte due à la météorologie, me confie Gérard Brisson. Les tanins sont souples, plaisants. En 2014, les vendanges à bonne maturité, des cuvaisons longues, ont joué sur la qualité des Vins qui sont bien fruités, de couleur rouge sombre, avec des tanins fondus, ronds. Depuis 2009, le cahier des charges Terra Vitis a permis de progresser encore dans la qualité des Vins. Pas de thermovinification, des vinifications traditionnelles, d'où des Vins de belle couleur avec une bonne aptitude à vieillir. Nous avons d’ailleurs ouvert récemment une bouteille de 1984, qui était remarquable. Millésimes à la vente en 2016 : La Louve 2014, 2015 - Vieilles Vignes 2001, 2003, 2004, 2009, 2010, 2011. L'actualité au Domaine : Avec deux de ses fils, Gérard Brisson souhaite acheter à ses frères leurs parts du domaine. Il développe les activités d'œnotourisme pour les individuels et les groupes : visites du domaine en 2 CV et en Bentley, ateliers dégustation, apéritif vigneron (un label de Bienvenue à la ferme), cours de cuisine avec Germaine Brisson, snaking du terroir... Notes de dégustations de Patrick Dussert : Superbe Morgon Les Charmes La Louve 2013, de robe intense, bien classique, Ferme et épicé, avec des tanins puissants mais savoureux, d’une texture dense. Le 2012, de robe violacée, parfumé (cassis, poivre et violette), est puissant au nez comme en bouche, savoureux, aux tanins soyeux. Le 2011, de belle robe soutenue, au nez intense de petits fruits rouges mûrs et d’humus, charnu, est riche et généreux, bien épicé, de bonne garde. Très beau 2010, aux tanins très équilibrés et harmonieux, aux arômes de fraise des bois et de mûre, un vin qui emplit bien la bouche, avec ces nuances de poivre et de prune, de garde. Exceptionnel 2009 de bouche complexe et persistante, aux notes de cassis mûr et d’épices qui persistent en finale, un vin tout en arômes et structure, d’une belle ampleur.  Formidable Morgon Les Charmes Noble Tradition 2009, élevé en pièce bourguignonne, très typé, de couleur rubis intense, de très bonne bouche, aux connotations de cassis et fraise des bois, concentré, alliant couleur et matière, d’une jolie finale épicée, à savourer avec un boudin aux pommes ou un coq au vin, de garde comme le prouve le 2005, au nez où dominent la groseille et les épices, tout en complexité aromatique, avec des tanins ronds, mêlant richesse et harmonie.  Il y a aussi ce Morgon rouge Vieilles Vignes 2013, puissant, avec des connotations complexes de mûre et de cannelle, de couleur soutenue, au nez de fruits cuits et d’humus, aux tanins fins et très équilibrés, de bouche à la fois puissante et ronde, superbe sur des tendrons de veau braisés, Le 2011 développe un bouquet où s’entremêlent des notes de cassis et de pruneau, harmonieux, de belle robe soutenue, très équilibré et légèrement épicé.  Le 2010 est vraiment remarquable aujourd’hui, avec des nuances de framboise, de groseille et de mûre, rond et puissant au nez comme en bouche, aux tanins présents et très élégants à la fois, de bouche persistante, et poursuit son évolution. Pour saliver, ce Morgon Les Charmes rouge Vieilles Vignes 2003 (magnum), avec des arômes de fruits cuits, très harmonieux au nez comme en bouche, un vin parfumé, aux connotations de prunelle et de poivre, alliant couleur et matière, qui prouve le grand potentiel d’évolution de ce vin.

Gérard Brisson
Les Pillets - Chemin de Romains
69910 Villié-Morgon
Téléphone :04 74 04 21 60
Télécopie :04 74 69 15 28
Email : gerard-brisson@vinsdusiecle.com
Site : gerard-brisson
Site personnel : www.gerard-brisson.com


> Nos dégustations de la semaine

Domaine du GRAND ARC


Fabienne et Bruno Schenck ont créé le domaine en 1995 et il compte maintenant 25 ha de vignes, parfois très anciennes, avec des Carignans plus que centenaires, du Grenache, de la Syrah, du Cinsault et du Mourvèdre. Conduite de vignoble sans engrais ni insecticide grâce à une observation des bio-indicateurs de la faune et de la flore, le respect d'un équilibre de production par souche, une évaluation attentive de la maturité du raisin, une sélection sévère de la récolte (toujours à la main) permettent des vinifications intégralement sans souffre, sans levurage, ni produits additionnés.
Beau Corbières cuvée des Quarante 2012, 40% Carignan, 35% Grenache noir et 25% Syrah, vignes âgées de 20 à 60 ans, vendanges manuelles, sol argilo-calcaire-siliceux..., un vin qui m’a particulièrement plu, de robe pourpre sombre, aux senteurs de fruits noirs avec des notes de grillé, aux tanins riches, un vin complexe et intense au nez comme en bouche, d’une jolie concentration, épicé en finale.
Le Corbières Six Terres Sienne 2010, Syrah (majoritaire), Carignan et Grenache, élevage de deux ans, avant assemblage, se faisant en pièces de volumes respectant les proportions voulues, un temps d'affinage au chai précède la mise en flacons, concentré et charnu, un vin au nez de cannelle, de cuir et de petits fruits rouges macérés, très riche, d’une longue finale et de belle évolution (26 €). Goûtez le Corbières Veillée d’Equinoxe 2014 60% Grenache blanc, 25% Maccabeu et 15% Roussane, un vin frais et dense en bouche, tout en finesse, au nez de noisette et de pêche blanche, parfait sur des tartelettes aux fruits de mer.

Bruno et Fabienne Schenck
15, chemin des Métairies du Devez
11350 Cucugnan
Tél. : 04 68 45 01 03
Fax : 04 68 45 01 03
Email : info@grand-arc.com
www.grand-arc.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Château FONROQUE


Le Château est le berceau saint-émilionnais de la famille Moueix, acquis en 1931 par Jean et Adèle, arrières grands-parents d'Alain Moueix, exploitant de cette jolie propriété viticole. En 1979, la gestion du domaine est confiée aux Établissements Jean-Pierre Moueix. L'entretien du vignoble se fait alors sur la base d'un programme de replantation régulier assorti de drainages. Au cuvier, l'introduction d'une gestion méticuleuse des fûts ainsi que la rigueur des assemblages constituent des apports qualitatifs importants. Alain Moueix se voit confier la gestion de la propriété familiale en 2001. En 2005, l'ensemble du vignoble passe à la biodynamie. “La biodynamie est un état d'esprit qui cherche à respecter le vivant, explique Alain Moueix. Celle-ci fait prendre conscience du potentiel de son vignoble et permet de mieux l'exprimer. Ainsi, elle aide l'homme à s'effacer devant son terroir, ce qui est une belle récompense. Elle est exigeante, mais elle donne beaucoup.”
Son Saint-Émilion GCC 2012 (Merlot très majoritaire, 85%, et Cabernet franc, issu de raisins en conversion vers l’agriculture biologique), de couleur intense, dégage des arômes de fruits noirs, d’humus et d’épices, un vin aux tanins bien enrobés, ample et généreux, d’une belle finale aromatique, encore jeune. Le 2011 est puissant, corsé, subtil, avec des arômes intenses (cassis, sous-bois, truffe) et persistants, et poursuit une fort belle évolution. Superbe 2010, gras, harmonieux, aux connotations fruitées (griotte, cassis) et poivrées, typé, aux nuances de mûre, de poivre et d’humus en finale, de belle garde.

Alain Moueix

Château La TOUR SAINT HONORÉ


Le Château se situe au sud du massif des Maures, et étend la majorité de ses 30 ha de vignes, sur les coteaux argilo-schisteux, exposés plein sud sur la commune de la Londe les Maures.
Vous y goûterez le Côtes-de-Provence blanc cuvée Olivier 2010, Rolle majoritaire avec 10% de Sémillon, vendange intégralement égrappée, macération pelliculaire assez longue, 5 mois d'élevage en cuves sur lies fines, vin au nez fleuri, suave et puissant, d'une très belle persistance aromatique en bouche, vraiment remarquable. De bouche dense, le Côtes-de-Provence rouge cuvée TSH 2011, issu de raisin de l'Agriculture Biologique, (50% Grenache, 25% Syrah et 25% Cinsault), élevage en fûts 6 mois pour 20% de l'assemblage, d'un beau rouge profond, riche en fruits et en arômes, tout en finesse tannique, très parfumé, ample et structuré, d'une belle finale en bouche, de bonne garde comme cet autre Côtes-de-Provence rouge cuvée Olivier 2007, parts égales pour 1/3 de Cabernet, Mourvèdre et Syrah, qui commence à très bien se goûter. Charmeur, le Côtes-de-Provence rosé cuvée Olivier 2011, issu de raisin de l'Agriculture Biologique, (50% Grenache, 20% Mourvèdre, 10% Tibouren, 10% Cinsault, 7% Vermentino et 3% Syrah), les raisins sont ramassés et vinifiés par cépages, un vin bien ferme en bouche, avec un bouquet persistant et corsé. Aucune hésitation encore.

1255, route de St Honoré
83250 La Londe-les-Maures
Tél. : 04 94 66 98 22 et 06 03 85 00 41
Fax : 04 94 66 52 12
Email : chateau-tsh@wanadoo.fr
www.chateautoursthonore.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins


> Les précédentes éditions

Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015

 



Jean-Marie NAULIN


Clos la COUTALE


Domaine Bel Avenir


Cru LAMOUROUX


Domaine du GRANIT DORÉ


Pierre MIGNON


Domaine LAFRAN-VEYROLLES


Domaine Franck PEILLOT


Château LAFON


Château de VALOIS


Château HAUT-MACÔ


Château PLINCE


LAURENT-GABRIEL


Clos BELLEVUE


Domaine CHAMPAGNON


Domaine GROS Frère et Soeur


Denis FORTIN


Domaine du DRAGON


Domaine de la PETITE CHAPELLE


De SOUSA et Fils


Domaine Guy ROBIN


Château BELLEGRAVE


Pierre ARNOULD EARL



CHAMPAGNE PIERRE MIGNON


EARL GUY MALBETE


DOMAINE GUIZARD


CHAMPAGNE ANDRE DELAUNOIS


CHÂTEAU FILLON


CHATEAU MONT-REDON


DOMAINE DU CLOS DE L'EPINAY


SCE DU CLOS BELLEFOND


DOMAINE PIERRE GELIN


MAISON MOLLEX


EARL FREY CHARLES ET DOMINIQUE


DOMAINE DE GRANDMAISON EARL


DOMAINE TROTEREAU


CHATEAU LE SOULEY-SAINTE-CROIX



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales