Top Vins De France

Edition du 14/03/2017
 

Château La Marzelle

Sommet

Château La MARZELLE

Ce grand vin chaleureux, élégant, avec beaucoup de chair, aux tanins soyeux, est le résultat d’un travail de passionnés qui s’attachent, chaque année, à laisser s’exprimer au mieux ce grand terroir.


Au XVIIIe siècle, le Domaine de La Marzelle appartenait à la famille Largeteau. Celle-ci le tenait des Religieux de Faises, seigneurs de fiefs très étendus et dont on retrouve la vieille abbaye, non loin de là, aux Artigues de Lussac. C’est en 1998 que la famille Sioen achète la propriété et s’emploie à lui redonner ses lettres de noblesse. “La Marzelle étend ses 17 ha de Merlot (70%), de Cabernet franc (15%) et de Cabernet Sauvignon (10%) sur un superbe terroir de graves, d’argiles et de sables : la Haute Terrasse de Saint-Emilion, précise Philippe Genevey, le Gérant. Elle a été formée, il y a 2 millions d’années au pléistocène inférieur par l’Isle qui coulait par ici jusqu’à la Dordogne. D’où l’explication des galets rubéfiés. Une orientation bio a été prise depuis 1988, avec l’utilisation de cuivre, de soufre, de calcium et de tisanes. De nombreuses opérations manuelles viennent peaufiner la maturation optimale des raisins. C’est la “prophylaxie”, méthode naturelle qui consiste à mettre la plante dans les meilleures conditions de défense contre les agressions exté- rieures, des maladies et du climat. Cette année un nouveau système de réception de vendange a été mis en place. Les raisins, vendangés manuellement, sont amenés au chai en cagettes. Après le passage sur une première table de tri vibrante, ils sont égrenés dans un égrappoir puis plongés dans un Tribaie dans lequel les grains les plus mûrs sont sélectionnés par leur densité. Le nouveau cuvier, inauguré en 2012, offre, avec ses cuves tronconiques en Inox, double paroi, une facilité de travail incroyable.” En Bio depuis 2008, le millésime 2015 sera le premier en Biodynamie. 2013 : marqué par les fruits noirs (griotte, pruneau), de bouche pleine, ample et velouté, d’une belle concentration tout en rondeur, un beau vin, tout en charme. 2012 : remarquable, très gourmand, de robe pourpre, intense, aux tanins riches, est très équilibré, très charnu, au nez dominé par les fruits rouges et la truffe, de bouche puissante et fondue à la fois, d’évolution prometteuse. 2011 : charme et volupté, au nez où s’entremêlent des notes d’épices et de fruits rouges mûrs, structuré, d’une belle ampleur, complexe, un vin encore jeune, qui demande à se fondre. 2010 : un très grand vin, de couleur cerise intense aux reflets pourpres, au nez distingué et persistant de fruits noirs et d’épices, aux tanins bien enveloppés, un vin puissant, de belle matière, de bouche riche et harmonieuse, de garde, naturellement.

   

Château La Marzelle

Gérant : Philippe Genevey

33330 Saint-Émilion
Téléphone : 05 57 55 10 55
Télécopie : 05 57 55 10 56
Email : info@lamarzelle.com





> Le palmares des vins


CLASSEMENT POMEROL
e_pomerol.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence en fonction des dernières dégustations, découvertes, coups de cœur, déceptions...


IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
PETRUS (Hors Classe)
LA FLEUR PETRUS
TROTANOY
BEAUREGARD
LA CROIX
CANON-CHAIGNEAU (Lalande-de-Pomerol)
CLOS RENÉ
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
CERTAN DE MAY DE CERTAN
MAZEYRES
BELLEGRAVE
LE CAILLOU
LA CROIX-TOULIFAUT
ROQUEBRUNE (Lalande-de-Pomerol)



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
CANON (Canon-Fronsac)
GABY (Fronsac)
ROUMAGNAC LA MARECHALE (Fronsac)
BELLES-GRAVES (Lalande-de-Pomerol)
BOURSEAU (Lalande-de-Pomerol)
MOINES (Lalande-de-Pomerol)
MAZERIS (Fronsac)
PETITE CROIX (Lalande-de-Pomerol)
VOSELLE (Lalande-de-Pomerol)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
LA GANNE
ARNAUDS (Lalande-de-Pomerol)
FERRAND
LAFLEUR DU ROY
CLOS DU PÈLERIN
VIAUD (Lalande-de-Pomerol)
PLINCE
VALOIS
LA CROIX ROMANE (Lalande-de-Pomerol)



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
CHEVROL-BEL AIR (LP)
SIAURAC (LP)*
(TAILLEFER*)
CARLES (Fronsac)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
BOIS DE LABORDE (LP)
ROCHES FERRAND (LP)

> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine JOMAIN


Les Jomain, alliant modernisme et tradition, exploitent leur domaine de 9 ha. Soucieux de préserver l'environnement, le domaine suit un programme de lutte raisonnée, ce qui lui permet de préserver la qualité sanitaire des récoltes sans altérer le milieu écologique en employant uniquement des produits de traitement sévèrement homologués et utilisés au cas par cas suivant l'état sanitaire de chaque parcelle. Les efforts sont probants car le milieu écologique se reconstitue dans le vignoble (coccinelles, petits insectes prédateurs, des araignées nuisibles de la vigne réapparaissent). Pour Philippe Jomain, “en 2015, les vins ont bénéficié de vendanges précoces, ce qui a donné des rouges colorés avec des degrés élevés, des vins superbes. Les blancs sont riches, aromatiques, souples, vraiment gourmands. Dans les 2 couleurs, des vins d'excellente qualité avec une belle maturité. Au Concours Général Agricole 2015 à Paris, nous avons reçu : une médaille d'Argent pour le Bourgogne blanc 2013, une médaille d'Or pour le Puligny-Montrachet Premier Cru Les Combettes, et une autre médaille d'Or pour le Puligny-Montrachet 2013 !” On le comprend aisément en débouchant ce Puligny-Montrachet Premier Cru Les Combettes 2013, onctueux, de bouche florale et persistante, un vin avec des saveurs de pain grillé, de musc et d’abricot, idéal avec des ris de veau rôti en croute sauce Périgueux ou un ragoût de homard aux petits légumes. Le Puligny-Montrachet Premier Cru Les Pucelles 2013, tout en finesse, mêle structure et distinction, où complexité et persistance aromatique s’associent au nez comme en bouche, très marqué naturellement par son terroir, au bouquet subtil de vanille, de rose et de tilleul. Le 2012 développe une belle complexité aromatique où se décèlent des nuances de citronnelle, de brioche et d'abricot, de bouche structurée, ample, onctueuse.   Il y a encore ce Puligny-Montrachet Premier Cru Les Perrières 2013, persistant et racé, au nez de pain grillé, riche en arômes comme en charpente, un vin ample et gras, aux nuances de pomme mûre et de noix.

Catherine, Philippe et Christophe Jomain
1, rue de l’Abrevoir
21190 Puligny-Montrachet
Téléphone :03 80 21 93 46
Télécopie :09 71 70 20 46
Email : ph.jomain@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/domainejomain
Site personnel : www.vins-jomain.com

Château TOULOUZE


Au sommet. “Les terres du Château Toulouze, expliquent ces propriétaires sympathiques, dépendaient d’un vaste ensemble foncier, propriété du Château de Vayres. Ce dernier, édifié au XIIIe siècle à l’emplacement d’un oppidum gallo-romain dominant la Dordogne, fut une des résidences du roi Henri IV. La propriété dans sa forme actuelle, 27 ha d’un seul tenant, bâtiments et vignoble, correspond à ce qui subsiste d’un vaste domaine viticole et d’élevage de plus de 70 ha, édifié à la fin du XIIIe siècle, à la suite de la Révolution française et démantelé petit à petit par le jeu des successions. Le vignoble totalement restructuré en 1986, exprime la montée en puissance de l’expression du terroir. Cela donne des vins à la chair plus ample, généreuse, fruités mais avec des tanins élégants empreints de finesse. Des vins équilibrés et harmonieux, que l’on peut déguster jeunes après une large aération en carafe, mais qui offrent selon les millésimes un excellent potentiel de garde, en moyenne de 10 à 15 ans. Pour Alain Cailley, “le 2015 s'annonce excellent: structure, matière, fruité sont présents. La date des vendanges a été capitale, assez tôt, pour éviter des degrés alcooliques extravagants et obtenir de beaux Ph, ainsi l'on ne dépassera pas 13°5. Le réchauffement climatique a joué sur le manque d'acidité, le millésime 2015 est tendre, vif, corsé, ce sera un vin de garde dans la lignée des 2009 et 2010. Millésimes en vente en 2016 : 2010, 2012, 2013. Une médaille pour le 2012. En phase de vente du domaine, Alain Cailley restera, néanmoins, présent comme conseiller pour la vinification et la commercialisation auprès du nouveau propriétaire qui a le projet de construire un chai neuf très performant.” On comprend sa place dans le Classement en débouchant ce Graves de Vayres Grande cuvée 2012 (Merlot majoritaire, 20% de Cabernets, vendanges manuelles et tardives pour rechercher la maturité, élevage 12 mois en 1/2 muids de chêne, mise en bouteilles 18 mois après les vendanges, filtration douce), d’une belle couleur pourpre, tout en puissance et finesse, avec beaucoup de matière, des arômes de fruits rouges surmûris présents et complexes. Le Château Toulouze 2012 a des tanins soyeux, un joli vin au bouquet subtil et ample (violette, pruneau), de bouche très équilibrée et bien persistante. Le 2011, au nez dominé par le cuir et les framboises, d’une belle intensité en bouche, qui allie distinction et richesse, est un vin ample et très savoureux, d’une belle finale. Excellent 2010, de bouche puissante, très fin, bien charpenté et équilibré, parfumé (griotte, humus...), bien classique.  Goûtez le Bordeaux Supérieur Le Maine Martin Nouvelle Génération 2012 (Merlot 75%, 25% de Cabernets, vendanges manuelles, vinification parcellaire, cuves ciment et Inox, macération post fermentaire 15 à 20 jours...), aux nuances de mûre et d’épices, un vin ample et bien charpenté, avec des tanins veloutés, de bonne garde, comme ce Bordeaux Supérieur Château Le Maine Martin Sélection Vieilles Vignes 2012, dense et corsé, aux notes fruitées, épicées, un vin charnu, de couleur pourpre, riche en arômes, où dominent en bouche les fruits rouges frais et une note poivrée.

Jérôme, Évelyne et Alain Cailley
12, rue de la Ruade - BP 28
33450 Saint-Sulpice-et-Cameyrac
Téléphone :05 56 30 85 47
Télécopie :05 56 30 87 29
Email : cailleygenerations@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/chateautoulouze
Site personnel : www.chateauxcailley.com

Château GARREAU


Carole Garreau, son père et son mari, ont repris en 2006 la propriété familiale (depuis 1919), auparavant tenue par son oncle. Ils sont passionnés et maîtrisent l’ensemble du processus, de la vigne à l’élevage de leurs Armagnacs dans un chai souterrain unique en son genre. Sur leur site, ils hébergent l’Écomusée de l’Armagnac qui permet de faire mieux découvrir ce formidable produit, au travers d’un Musée des vignerons et d’un Musée des alambics. Vous aimerez cet Armagnac cuvée Royale, où l’on retrouve alors des arômes doux et délicats comme la figue mûre et les épices, développe une bouche puissante et chaude, d’une grande finale où l’on retrouve des nuances de fruits exotiques, que l’on a raison de suggérer sur sur un foie gras, un Roquefort ou du chocolat... Beau Bas Armagnac XO 15 Ans, 80% Baco, Ugni blanc et Folle blanche, qui fleure bon l’abricot, de bouche pleine, avec une finale de pruneau macéré bien typique. Exceptionnel Bas Armagnac Millésime 1985, 40%, médaille de Bronze Paris 2009, marqué par ces connotations de rancio, d’épices et de fruits cuits, avec, en bouche, des nuances de moka et de caramel très délicates. Goûtez le Bas Armagne Hors d’Âge, au nez voluptueux où se décèlent les agrumes confits, la cannelle et la datte, de bouche dense, superbe.

Carole Garreau

40240 La Bastide d'Armagnac
Téléphone :05 58 44 81 08 et 05 58 44 84 35
Télécopie :05 58 44 87 07
Email : chateau.garreau@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateau-garreau.fr

CHATEAU DE CHANTEGRIVE


Grâce aux patients efforts de remembrement accomplis par Françoise Lévêque depuis quarante ans, le Château de Chantegrive est devenu un superbe vignoble doté d'excellents terroirs constitués de graviers roulés mélangés à des sables fins s'appuyant sur une structure argilo-calcaire. Les vignes de plus de 30 ans d'âge sont plantées en majorité sur des terrasses et de légères croupes orientées au sud et bénéficient d'un excellent ensoleillement et d'une bonne ventilation. Des atouts qualitatifs indispensables pour faire du bon vin. C'est aussi une superbe exploitation dotée des meilleurs équipements inspirés à la fois par la tradition et les techniques modernes. Le Château Chantegrive est enfin conduit par une famille sympathique et passionnée par le vin, soucieuse du travail bien fait, respectueuse du client et responsable de la qualité des vins qu'elle produit. "Nous aimons produire des vins typés, précise Françoise Lévêque, élégants et de très grande qualité, nous sommes d'ailleurs fiers de retrouver nos vins dans les palmarès, c'est un encouragement pour continuer". Leur Cuvée Caroline est prestigieuse. On est très vite envoûté par ce vin riche et intense, élevé en fûts neufs, à la belle robe dorée, au nez, très élégant et intense, avec des notes de vanille, de citron, de beurre frais, d'amande grillée et de tilleul. Le vin est suave, avec une attaque en bouche franche, dominée par le fruit et le gras.

Françoise et Hélène Lévêque

33720 Podensac
Téléphone :05 56 27 17 38
Télécopie :05 56 27 29 42
Email : chateauchantegrive@vinsdusiecle.com
Site : chateauchantegrive
Site personnel : www.chantegrive.com


> Nos dégustations de la semaine

SAINT ROMAN D'ESCLANS


Philippe Miguet acquit ce domaine viticole en 1973. Sa fille, Clarisse Miguet-Raymond reprit l'exploitation dans une démarche soucieuse de la qualité du vin et du respect de l'environnement. Elle obtint ainsi la certification agriculture biologique dès 1998 et reçut de nombreuses médailles aux concours des grands vins de France de Paris et Mâcon. Depuis 2010, ses enfants ont repris le domaine de 13 ha dans le même esprit. Deux gîtes sont disponibles.
On y propose ce Côtes-de-Provence rosé Bain de Soleil 2015 (Cinsault et Grenache), de belle teinte, tout en bouche, fruité, avec des notes prononcées de framboise et de rose. Le Côtes-de-Provence blanc Classique 2015, Rolle, est un vin expressif et harmonieux aux notes intenses d’agrumes et de fleurs, d’une finale délicate et agréablement complexe.

Sylvain Godefroy
Route de Callas (D25)
83920 LA MOTTE
Tél. : 04 94 70 24 92 et 06 80 77 09 09
Email : st-roman@wanadoo.fr
www.saintromandesclans.fr

Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Domaine MONTAUT


Le Domaine est exploité depuis 1877. C'est en 1987, que Fernand Montaut reprend l'exploitation agricole familiale tenue depuis une quarantaine d'années par son frère René. Dans la volonté de développer le potentiel de la vigne, Fernand restructure le vignoble et effectue de nouvelles plantations durant huit ans. Adhérent à la cave coopérative de Gan jusqu'en 2000, il décide alors de vinifier et commercialiser en direct toute sa production. Bernadette, toujours présente au côté de son mari, est une excellente ambassadrice du Jurançon. Cette passion a été transmise à leur fils Nicolas, qui s'est installé sur le Domaine en 2010, après ses études de viticulture-oenologie.
Les vignes entourent un corps de ferme d'architecture typiquement béarnaise, avec des murs en galets et un toit en ardoise. Vendanges manuelles par tries successives, vinification traditionnelle.
Le tout explique ce Jurançon cuvée Prestige 2011, ample et bouqueté, tout en moelleux, de bouche fruitée et persistante, avec ces senteurs d'acacia et de pain brioché (11 €). Excellent Jurançon sec 2011, de bouche franche, de robe dorée, au nez où dominent la pêche blanche et la noisette (7 €). Aucune hésitation.

Quartier Haut Ucha

Château FABAS


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Au nord-est de Carcassonne, dans la zone centrale du Minervois, terroir dit “les Balcons de l’Aude”, cette ferme fortifiée moyenâgeuse est un domaine d’un seul tenant de 158 ha avec quelque 63 ha de vignes dont 45 plantés en Minervois. C'est sur ce domaine aux multiples senteurs méditerranéennes que Roland Augustin et ses deux fils, Yann et Loïc, élèvent avec un soin méticuleux des Vins intenses, complexes et expressifs. Pour mieux comprendre la spécificité de chaque cuvée du Château Fabas, il faut en connaître les origines, les cépages et le type d’élevage. Le Domaine s’appuie sur un décor de buttes exposées au plein midi, témoin de l’ancien relief aux très fortes pentes où aucune culture n’est possible, seuls les pins d’Alep et la végétation méditerranéenne s’agrippent sur les sols rouges des collines. Les vignes s’étalent sur deux niveaux sur un relief inversé, les terrasses hautes avec les sols les plus anciens et les terrasses basses avec les sols les plus jeunes. Les sols sont argilo-calcaires, dans les hauts, le silex affleure sur les terrasses, et le grès sur les pentes.
“En 1996, nous raconte Roland Augustin, nous avons revendu nos 3 ha 80 de Champagne et cherché une propriété pour avoir plus d’indépendance et nous développer. Nous cherchions une région agréable et au potentiel qualitatif. Nous avons visité environ 80 propriétés dans le sud de la France... cela nous a pris plus de deux ans avant de trouver Château Fabas. L’exploitation compte 158 ha et nous avons remanié le vignoble pour atteindre 63 ha dont 45 en AOC et 18 ha en Vins de cépage. Nous avons beaucoup planté les cépages régionaux et replanté du Cabernet franc, du Sémillon et du Petit Verdot, des cépages que l’on voit plus du côté de Bordeaux, un nouveau challenge. Avec mes deux fils, nous sommes une structure familiale, et cela nous permet de travailler avec beaucoup de souplesse et de réactivité. Nous ne recherchons pas l’effet millésime, je suis d’origine champenoise et les champenois travaillent comme cela.
J’ai créé un goût Fabas et tient à le conserver pour donner une régularité qualitative à mes Vins. Nous vendons 50% France et 50% export. Nous avons un accueil très chaleureux ici, avec un caveau de vente, sommes ouverts toute l’année, c’est un avantage réel pour les clients d’être reçus par la famille. Nous avons à cœur de maintenir de très bons rapports qualité-prix, face à des prix exorbitants en Languedoc, je pense qu’il faut garder notre spécificité : “sans authenticité, point d’émotion”.
Nous avons fait de gros investissements au niveau de la cave, et replanté ces dernières années. Nous avons donc acheté un groupe de froid beaucoup plus puissant, une table de tri automatique pour éviter au maximum les goûts herbacés et pouvoir effectuer des macérations plus longues pour extraire le plus possible et, enfin l’achat d’un pressoir pneumatique.”
“Le 2014 nous promet des Vins assez légers, nous dit Loïc Augustin, pas trop d’alcool ce qui plaît aux consommateurs, les Syrahs étaient bien mûres. Nous n’avons pas poussé trop l’extraction, nous privilégions le fruit. Ce sera un millésime très agréable à déguster rapidement. De toutes manières, au Château Fabas, nous n’aimons pas les Vins trop corsés ou riches en alcool. Les consommateurs, eux aussi, recherchent plus de finesse, de légèreté, un vin pas trop puissant, plutôt aromatique.”
Superbe Minervois cuvée Seigneur 2014, tout en nuances aromatiques, avec ces notes subtiles et intenses d’humus et de petits fruits rouges surmûris, un vin ferme et riche, tout en bouche, parfait sur une terrine de sanglier. Le vin est né de la complexité des cépages implantés, depuis plus de 30 ans, exposés sud, 25 hl/ha de rendement. La Syrah, 60%, dominante dans cette cuvée, donne sur ce terroir des raisins très parfumés. Le Grenache, 40% a un enracinement très profond qui lui assure bonne régularité et maturité.
Le Minervois Le Moural 2014, aux tanins enrobés, de robe soutenue, très parfumé (humus, réglisse), sera idéal avec un cuissot de lapin au romarin ou un jarret de veau aux cèpes séchés.
Particulièrement suave, le Minervois Serbolles blanc 2014 (Vermentino et Grenache blanc), à dominante de poire, de fleurs blanches et d’amande, d’une belle persistance, dense au nez comme en bouche, mêle élégance et structure.

Roland, Yann et Loïc Augustin

> Les précédentes éditions

Edition du 07/03/2017
Edition du 28/02/2017
Edition du 21/02/2017
Edition du 14/02/2017
Edition du 07/02/2017
Edition du 31/01/2017
Edition du 24/01/2017
Edition du 17/01/2017
Edition du 10/01/2017
Edition du 03/01/2017
Edition du 27/12/2016
Edition du 20/12/2016
Edition du 13/12/2016
Edition du 06/12/2016
Edition du 29/11/2016
Edition du 22/11/2016
Edition du 15/11/2016
Edition du 08/11/2016
Edition du 01/11/2016
Edition du 25/10/2016
Edition du 18/10/2016
Edition du 11/10/2016
Edition du 04/10/2016
Edition du 27/09/2016
Edition du 20/09/2016
Edition du 13/09/2016
Edition du 06/09/2016
Edition du 30/08/2016
Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016
Edition du 09/08/2016
Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015

 



Château GAUTOUL


Château LAFARGUE


Château CHENE-VIEUX


Vignobles Pierre REINHART


CHATEAUNET


Pierre BOURÉE Fils


Château BOVILA


AUVIGUE


Charles MIGNON


Château RAYMOND-LAFON


Pierre FRICK et Fils


Château BOUSCAUT


Domaine de la CHAISE


Château DESMIRAIL


Domaine JOMAIN


Domaine BEAUVALCINTE


Château REDORTIER


Albert de MILLY


Domaine MARTINOLLE-GASPARETS


Alain BOSSON


CHARPENTIER


BOIZEL



SCE DU CLOS BELLEFOND


DOMAINE ALARY


DOMAINE VINCENT BACHELET


DOMAINE COQUARD-LOISON-FLEUROT


CHATEAU TOULOUZE


DOMAINE GUIZARD


DOMAINE DU CHALET POUILLY


CHATEAU DES PEYREGRANDES


LA BASTIDE BLANCHE


EARL FREY CHARLES ET DOMINIQUE


MAISON MOLLEX


DOMAINE DE LA VALERIANE



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales