Top Vins De France

Edition du 01/11/2016
 

Champagne de CASTELNAU

Excellence

De CASTELNAU

Si l’origine de cette marque remonte à 1916, c’est surtout depuis sa reprise en 2003 par la Coopérative Régionale des Vins de Champagne, qu’une nouvelle impulsion lui est donnée. Ici règne un grand professionnalisme et une seule exigence : l’excellence.


L’origine du nom du Champagne de CASTELNAU remonte en 1916, nom du célèbre général De Castelnau qui s’est illustré durant la première guerre mondiale et dont la fameuse devise était “qui s’y frotte, s’y pique”. Puis, à partir de 1925, la marque de CASTELNAU appartiendra à une famille sparnacienne durant trois générations. Très en vogue dans les années 1930, le Champagne de CASTELNAU est servi sur les tables des familles royales. En 2003, la Coopérative Régionale des Vins de Champagne, basée au coeur de Reims, acquiert la marque de CASTELNAU, et ce dynamique regroupement met alors en commun son savoir-faire et sa palette de 149 crus pour élaborer des cuvées d’exception. Toutes les différentes étapes de l’élaboration des cuvées de Champagne font l’objet de soins attentifs et d’une traçabilité infaillible. On retrouve tout cela dans leurs cuvées : Brut Réserve : 40% Chardonnay 20% Pinot Noir 40% Pinot Meunier dont 17 % de vins de réserve qui lui confèrent subtilité et maturité. Robe jaune aux reflets verts et or, d’une très grande complexité aromatique. Notes de torréfaction, d’amande, de cacao. “Une âme de Millésime dans un corps de Brut”. Généreux, et soyeux, volumineux et ample en milieu de bouche et d’une grande persistance en finale. Ce Champagne de gastronomie s’apprécie sur des poissons cuisinés. Brut Rosé : 35% Chardonnay, 14% Pinot Noir, 51 % Pinot Meunier, 10% Pinot vinifié en vin rouge, 20% de l’assemblage est constitué de vins de réserve qui lui confère maturité et complexité. D’un beau rose pomelo aux reflets saumonés, arômes de fraise des bois et de prune. Bouche tendre, légère, délicate, finale aux notes de pâte de fruits et de cerise à l’eau-de-vie (Pinot Noir). Idéal à l’apéritif ou sur des tartes chaudes, clafoutis. Blanc de blancs Millésimé 2004 : pur Chardonnay. D’une belle couleur jaune d’or, ce vin alliant délicatesse et puissance nous offre une palette aromatique d’une belle densité. Le nez navigue entre les senteurs mentholées, les notes beurrées de viennoiserie et de légère torréfaction délicatement miellée. Les caractères subtilement crémeux et chocolatés se fondent en fin de bouche pour donner à l’ensemble une belle sensation veloutée. Ce millésime, encore à l’aube de sa pleine maturité, présente un très beau potentiel d’évolution. Brut : 82% Pinot Noir, 18% Pinot Meunier. Robe or pâle à reflets brillants. D’une belle effervescence vive mais crémeuse formant un fin cordon persistant. Nez frais de prune. La bouche est fraîche mais douce aux saveurs d’abricot, de pêche de vigne, d’une belle finale délicate et bien aromatique de laurier, de tabac blond et d’eucalyptus. Ce Brut donne un Champagne de désir, primesautier, très agréable à savourer à tout instant du jour ou de la nuit. Brut Millésimé 2004 : composé de 39 crus 50% Chardonay, 33% Pinot noir, 17% Pinot Meunier. Des vignes situées sur des Premiers Crus. Nez complexe qui s’oriente vers des notes crémeuses légèrement chocolatées, de citron confit et de miel. En bouche, on est séduit par des notes de mirabelle, la vivacité et la finesse, un Champagne tout en dentelle, avec une belle finale généreuse.

   

Champagne de CASTELNAU

Président : Fabrice Collin - Directeur Général : Pascal Prudhomme
5, rue Gosset
51100 Reims
Téléphone : 03 26 77 89 00
Télécopie : 03 26 77 89 23
Email : commercial@crvc.fr





> Le palmares des vins


SAINT-EMILION SATELLITES
e_saint-emilion-sat.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

MONTAGNE
SAINT-EMILION
BÉCHEREAU
CHEVALIER-SAINT-GEORGES
ROUDIER
GRAND-CORMIER
VIEUX CHÂTEAU SAINT-ANDRÉ
LA FLEUR GRANDS-LANDES
VIEUX CHÂTEAU DES ROCHERS
JURA PLAISANCE
PIRON
PUISSEGUIN
SAINT-EMILION

HAUT-SAINT-CLAIR
CHÊNE-VIEUX
VAISINERIE
BRANDA
GUIBOT
LA GRAVE LES ROCHERS

LUSSAC
SAINT-GEORGES
SAINT-EMILION

GRENIÈRE
MACQUIN
MOULIN DE GRENET
POITOU
TOUR DE GRENET
TOUR DU PAS SAINT-GEORGES
La CLAYMORE
LA PERRIÈRE
HAUT-PIQUAT
LA JORINE



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

MONTAGNE
SAINT-EMILION
VIEILLE TOUR MONTAGNE
PUYNORMOND
PUISSEGUIN
SAINT-EMILION

BEL-AIR
DURAND-LAPLAGNE

LUSSAC
SAINT-GEORGES
SAINT-EMILION

DUMON-BOURSEAU
CROIX DE CHOUTEAU



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

MONTAGNE
SAINT-EMILION
PUISSEGUIN
SAINT-EMILION

(ERMITAGE GARENNE)
GONTET-ROBIN

LUSSAC
SAINT-GEORGES
SAINT-EMILION

(VIEUX-BUSQUET)

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine de LAVAUR


La restructuration du vignoble du domaine de Lavaur s'est opérée en même temps que la renaissance de l'appellation Cahors dans les années 1960-1970. Quatre générations plus tard, Séverine et Yves perpétuent avec passion la tradition familiale. Le vignoble s’étend sur 15 ha de vignes plantées en terrasses sur un sol caillouteux de rocailles argilo-calcaires. L’encépagement est constitué principalement de Malbec. Soucieux du respect de la nature, Yves Delpech travaille les sols, utilisant des produits qui préservent l’écosystème. Le Malbec en cépage unique, concourt à l’élaboration d’un grand vin avec toutes les qualités requises pour un Cahors : couleur rouge grenat intense, reflets noirs, riche en tanins, nez complexe, aptitude au vieillissement…Nous essayons de lui donner de la rondeur et de la finesse de par une vinification et un élevage adaptés. “Le millésime 2015 est une très bonne année, nous explique Yves Delpech, qui aurait pu approcher de "l'exceptionnelle" s'il n'y avait pas eu trop de pluie au moment où il ne le fallait pas, notamment pour les rouges, qui sont peu structurés. Les blancs ont bénéficié d'un temps plus clément, jusqu'à mi-Août mais le potentiel s'est amenuisé ensuite à cause du temps.” Vous allez aimer ce Cahors Prestige 2012 (étiquette noir et or), 100% Malbec, sol argilo-calcaire, issu de la 3e terrasse, élevage 1 an en fûts de chêne français, un beau vin typé, qui associe couleur et matière, au nez complexe à dominante de fruits frais et d'humus, bien charnu comme il le faut. Superbe 2011, qui dégage des notes de fruits noirs et des touches finement épicées, riche, aux tanins amples et bien présents, un vin qui poursuit une évolution prometteuse, comme le 2010, avec un nez complexe où dominent la prune, la groseille et l’humus, mêlant puissance et distinction, un vin charnu, aux tanins denses, qui mérite une cuisine riche. Excellent Cahors Tradition 2012 (étiquette pastel Domaine sur fond brun), charnu comme on les aime, aux tanins très élégants mais très riches également, d'une belle harmonie avec ces notes de fruits rouges mûrs.  Gîtes sur place, idéalement situés pour partir à la découverte des charmes de la région (Rocamadour, Cahors, Gouffre de Padirac, Villages de Saint Cirq Lapopie, Montcuq...).

Yves Delpech

46700 Soturac
Téléphone :05 65 36 56 30 et 06 15 16 56 07
Email : domaine.de.lavaur@orange.fr
Site personnel : www.domainedelavaur.fr

FLEURY-GILLE


Une exploitation familiale et artisanale de 8 ha, située entre rivière et coteaux, dans la vallée de la Marne. Christine et Bertrand Fleury, descendants d’une longue lignée de vignerons (Pierre-Louis Fleury, l’était déjà dans le village de Trélou en 1842) perpétuent ainsi la tradition, tout en y apportant leur personnalité et une touche de modernité dans la commercialisation. Adhérente aux Vignerons Indépendants de France (gage d’authenticité et de savoir faire), la famille Fleury propose aussi d’entrer, le temps d’une journée, dans l’univers du vigneron champenois, en participant aux ateliers “autour du champagne” à la Maison Vigneronne : un cadre idéal pour apprendre de façon ludique l’art de la dégustation.” Leur Champagne cuvée Pierre Louis millésime brut 2006 est vraiment remarquable, tout en arômes, de bouche distinguée où dominent les fruits secs et la pomme, de mousse intense, un Champagne associant puissance, élégance et persistance. Beau Champagne Absolu ultra brut, une cuvée d’une belle harmonie, qui développe des arômes de citron et d’amande, avec cette bouche intense, d’une très belle expression au palais, à prévoir avec un homard ou une tapenade artichaut et avocat. Le brut cuvée Bulles de l’Ovalie, avec des dominantes d’abricot et de tilleul, où s’associent rondeur et distinction, est à la fois fin et bien charpenté, d’une belle finale. Goûtez le brut rosé, de jolie mousse, tendre et suave comme il se doit, qui dégage des senteurs de fraise et d’épices, et le Champagne Carte d’Or brut, avec des notes de fleurs et de pain grillé, de mousse fine, florale, crémeuse, d’une belle ampleur au palais, à déboucher sur une terrine de poissons. Goûtez le brut Grande Réserve, élaboré à partir des trois cépages champenois, aux nuances délicates de noix et de petites fleurs fraîches, qui mêle élégance et vinosité, de jolie mousse.

Christine et Bertrand Fleury
Courcelles
02850 Trélou-sur-Marne
Téléphone :03 23 70 83 99 et 06 25 48 18 91
Email : contact@champagne-fleury-gille.fr
Site personnel : www.champagne-fleury-gille.fr

Clos BELLEFOND


Un domaine familial de 9 ha, fondé en 1889, où les vinifications se font en cuves de chêne, ouvertes pendant une dizaine de jours. Les vins sont élevés en fûts 18 mois environ. À noter qu’avec un spécialiste du tourisme bourguignon, ils développent une activité de tourisme viticole. Superbe Santenay Clos Bellefond 2012, très équilibré, avec ces connotations caractéristiques du terroir, puissant, ample, aux tanins savoureux et riches à la fois, de garde comme ce 2010, d'un beau rouge foncé brillant, de bouche intense où dominent le pruneau et le poivre. Le Santenay Clos Genet 2012 possède sa propre spécificité, de couleur grenat soutenu, avec ces notes très persistantes de fumé, d’humus et d’épices, aux tanins puissants mais très fins, de très bonne garde. Ce Pommard Premier Cru La Platière 2012, issu de sols caillouteux, est vraiment remarquable, parfumé (notes de cerise noire et de réglisse), de belle teinte rouge intense, au nez marqué par des arômes de mûre et de sous-bois, un vin ample, très persistant en bouche, complet. Le 2011 allie délicatesse et puissance au palais. Le 2010 poursuit son évolution, de couleur pourpre, au nez confit, aux tanins harmonieux, est un grand vin typé, avec des nuances de cassis et de cuir, d’une grande richesse comme ce 2009, très parfumé (fruits rouges frais, humus), avec ces nuances de mûre et d’épices caractéristiques. Le Chassagne-Montrachet Morgeot Premier Cru 2012, au nez caractéristique dominé par les fruits noirs, un vin aux tanins bien savoureux, très équilibrés, alliant charpente et souplesse, tout en bouche, de garde comme le Volnay-Santenots Premier Cru 2012, aux tanins très élégants mais bien fermes, au nez complexe (cuir, framboise, mûre), légèrement épicés.  Vous aimerez aussi le Santenay Premier Cru La Comme 2010, au nez de myrtille, de violette et d’épices douces, gras, où la puissance s’allie à la finesse, un vin de couleur profonde aux reflets violacés. Quelques millésimes, 2005 à 2001, sont disponibles.

Laurence et Bernard Chapelle
Domaine Louis Nié - 2, route de Chassagne
21590 Santenay
Téléphone :03 80 20 60 29
Télécopie :03 80 20 65 92
Email : clos-bellefond@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/closbellefond
Site personnel : www.closbellefond.com

EARL GUY MALBETE


Domaine familial depuis 4 générations. L'exploitation assume la gestion complète de 4 ha de Sauvignon, 4 ha de Pinot noir et 2 ha de Pinot gris. La culture se fait de façon traditionnelle : buttage, débuttage, incorporation de fumier naturel. Vinification traditionnelle, élevage du vin sur lie fine, filtration sur terre (pas de collage). On retrouve tout cela dans de Reuilly Pinot noir 2010, de belle teinte grenat, dense au nez comme en bouche, alliant finesse et charpente, aux tanins à la fois riches et soyeux, avec des nuances caractéristiques en finale où l’on retrouve la framboise, la violette et les épices. Excellent 2010, charnu, avec des notes de groseille surmûrie, souple et bien corsé, bien ferme en bouche, ample et parfumé, de très bonne garde. Le Reuilly Sauvignon blanc 2012, classique, est élégant, au nez de rose et d’amande, un vin de bouche ample et parfumée. Excellent rosé Pinot gris 2012, de robe brillante, au nez d’agrumes et de fruits blancs frais, tout en souplesse. Voilà une belle réussite avec ce Reuilly Pinot Noir 2012, vraiment séduisant, aux connotations de sous-bois et de fruits surmuris, un vin ample, charnu en bouche, avec cette finale légèrement poivrée et giboyeuse, d'évolution prometteuse.

Guy et Florence Malbète
Le Bois-Saint-Denis 16, chemin du Boulanger
36260 Reuilly
Téléphone :02 54 49 25 09
Télécopie :02 54 49 27 49
Email : guymalbete@vinsdusiecle.com
Site : guymalbete


> Nos dégustations de la semaine

Louis ROEDERER


Incontestablement au sommet. “De caractère très septentrional, raconte Frédéric Rouzaud, notre domaine viticole constitue la terre mère dans laquelle nous puisons notre force. Des premiers 100 ha acquis en 1850 aux 240 ha de vignobles que nous possédons aujourd'hui, toutes nos parcelles ont été patiemment choisies et acquises sur les meilleurs terroirs de Champagne, dans les Grands et Premiers Crus de la Montagne de Reims, de la Côte des Blancs et de la Vallée de la Marne. L’enracinement des Hommes de Louis Roederer dans la vigne fait la singularité de notre Maison. Chaque vigneron connaît parfaitement ses parcelles et même “ses” pieds de vigne, dont il s’occupe année après année. Ainsi se crée une intimité réelle entre la vigne et ceux qui lui consacrent leur existence.
Nos vins puisent leurs vertus dans la terre. Mais c’est le travail d’orfèvre de nos vignerons et œnologues à chaque étape de leur création qui en fera de grands champagnes. vignerons-compositeurs, toujours à la recherche de la perfection, les Hommes qui œuvrent à l’élaboration des champagnes Louis Roederer savent faire fructifier cette terre, particulièrement exposée aux caprices du ciel, par la pratique d’une viticulture sur-mesure adaptée au profil de sol de chaque parcelle. Dépositaires d’une tradition séculaire, ils recherchent la pleine maturité des raisins dans le respect du sol et de la biodiversité. La place grandissante accordée aux principes de la biodynamie leur permet d’enrichir encore la palette de saveurs à leur disposition.”
Roederer est aussi propriétaire d’autres domaines prestigieux : le grandissime Château Pichon Comtesse de Lalande à Pauillac, les Domaines Ott en Provence, le Porto Ramos Pinto...
Fantastique Champagne Cristal rosé, où toutes les saveurs de fruits sont entremêlées, d’un très grand raffinement, un vin à la fois puissant, mature et aérien, d’une fraîcheur intense, une très grande cuvée, très rare. Élaboré à partir d’environ 55% de Pinot Noir et 45% de Chardonnay, Cristal Rosé est issu de la méthode de la saignée après une macération à froid. Il bénéficie en moyenne de six années de maturation en caves et, lui aussi, d’un repos d’au minimum huit mois après dégorgement afin de parfaire son harmonie.
Dans la lignée, le Champagne Cristal Millésimé 2006, 55% Pinot Noir et 45% Chardonnay, 20% de vins vinifiés sous bois (foudres de chêne), avec bâtonnages hebdomadaires, pas de fermentation malolactique. La cuvée Cristal est élaborée à partir des grands Crus de la Montagne de Reims, la Vallée de la Marne et la Côte des Blancs, et bénéficie en moyenne de 5 années de maturation en caves et également d’un repos de 8 mois après dégorgement afin de parfaire sa maturité. Le dosage est adapté à chaque millésime entre 8 et 10 g/l... Tout cela explique ce très grand Champagne, d’une grande distinction au nez comme au palais, remarquable par sa complexité d’arômes et sa longueur en bouche, au nez de petits fruits (coing, citron), vineux mais très fin à la fois, charmeur, d’une très grande élégance.
Superbe Champagne Carte Blanche, de robe or clair, qui mêle finesse et structure, aux connotations de fleurs d’acacia, très équilibré, de mousse fine et persistante, de bouche intense et savoureuse, d’une grande longueur crémeuse. Le Carte Blanche cuvée demi-sec est une savoureuse cuvée, où se décèlent des nuances de citronnelle, de pêche et d’abricot mûr d’une bien jolie robe, tout en distinction et suavité, un grand vin.
Le Champagne brut Premier, 40% Pinot Noir, 40% Chardonnay, 20% Pinot Meunier et 10% de vins de réserve élevés sous bois, fermentation malolactique partielle, un assemblage de 6 années de vendanges, un vin mêlant intensité et puissance, d'une belle ampleur, avec des notes de citronnelle et de miel. Le brut Millésimé 2008 est d’une grande complexité aromatique où l’on retrouve des nuances de citron et de miel, dense et distingué à la fois, d’un grand raffinement où se marie la structure et le charme, comme le Champagne brut rosé 2009, 62% Pinot Noir et 38% Chardonnay, 7% de vins sont vinifiés sous bois, pas de fermentation malolactique, élevage 4 ans sur lies..., qui dégage un nez de petits fruits mûrs, ample et très fin à la fois, tout en harmonie, tout en bouche.
On poursuit avec ce brut Nature 2006, élaboré avec Philippe Starck. “Sa couleur or/jaune soutenue est parsemée de reflets lumineux à chaque apparition de bulles brillantes, précise Jean-Baptiste Lécaillon, le Chef de caves. Le bouquet, intense et précis, laisse apparaître les fleurs printanières, la poire Williams et les écorces d’agrumes. A l’aération, se développent crescendo les arômes de fruits secs (noisettes légèrement grillées), le caillou chaud, les fumées et la fève de cacao. La mise en bouche est magistrale : le palais est emporté dans un tourbillon de saveurs, une énergie juvénile, une dynamique où les acides, la salinité, le caillou, le fruit, la texture crémeuse se juxtaposent et s’entremêlent; des déferlantes se succèdent, donnant une sensation d’accélération soudaine, suivie d’une sérénité altière ; la fraîcheur minérale reprend de plus belle, puis s’apaise, et se fond, enfin, dans une élégante texture de velours. Puis vient l’évocation des amers, la légère astringence, qui entrouvrent les portes de la gastronomie et de la vinosité sans jamais prendre le dessus sur l’élégance et la pureté.” Le brut rosé 2008, 66% Pinot Noir, 34% Chardonnay et 20% de vins vinifiés sous bois avec bâtonnages réguliers, a des nuances d’abricot confit et d’épices, tout en bouche, parfait tout au long du repas.”

Frédéric Rouzaud - Directeur : Michel Janneau
21, boulevard Lundy - BP 66
51100 Reims
Tél. : 03 26 40 42 11
Fax : 03 26 47 66 51
Email : com@champagne-roederer.com
www.champagne-roederer.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Domaine des FAVARDS


L’histoire commence en 1920 avec Casimir Barbaud (arrière-grand-père de l’actuel propriétaire) qui achète cette propriété de 18 ha essentiellement orientée vers la culture du mûrier pour le vers à soie. Une seule parcelle est plantée de vigne. Jean-Paul reprend le domaine en 1976, et entreprend une complète restructuration. C’est en 1980 avec son premier millésime (1978) qu’il baptise le domaine Domaine des Favards en hommage à Casimir surnommé “le Favard” en provençal, l’homme chanceux, celui qui a toujours la fève dans le gâteau des rois. Aujourd’hui Céline, la fille de Jean-Paul l’a rejoint, ingénieur en chimie du végétal elle amène un regard nouveau à cette exploitation de 23 ha.
J’ai apprécié leur CDR-Villages Plan de Dieu rouge 2013, Grenache et Mourvèdre, élevage léger en fûts de chêne, au nez dominé par les petits fruits rouges (groseille, griotte), coloré, puissant et charpenté (7,70 €). Il y a encore ce CDR Prestige 2012 (60% Grenache, 30% Syrah, 10% Mourvèdre), 12 mois d’élevage en foudres, riche et fruité, au nez dominé par les petits fruits rouges à noyau, un vin typé, tout en bouche.
Le CDR cuvée Les Bons Moments... rosé 2014, de bouche mûre, est un vin parfait pour une cuisine épicée (5,10 €), comme Les Brigands Plan de Dieu rouge Vieilles Vignes 2013, élevage en fûts de chêne, Grenache, Mourvèdre et Cinsault.

Jean-Paul Barbaud

Château de BRAGUE


Depuis trois générations, la même famille veille jalousement au soin des vignes et à l'élaboration du vin du Château de Brague. Le grand-père, Maurice Trève, inventeur industriel dans le matériel ferroviaire a acquis la propriété en 1936, y consacrant tous ses loisirs. Son gendre, Jacques Galland, ingénieur agronome et industriel dans la fonderie, puis sa fille Hélène ont continué son oeuvre, modernisant et adaptant les techniques aux évolutions de la viticulture et de l'oenologie. Ses petites-filles, Noèle, architecte, et Cécile, costumière, poursuivent le travail entrepris.
J'ai apprécié le Bordeaux Supérieur cuvée de l'Étoile 2007, riche en couleur, charnu, avec ces notes de cassis, de sous-bois et de réglisse, un vin de charpente souple et très structurée. Dans la lignée, le Bordeaux Supérieur Plantier de la Reine 2007, velouté, aux tanins puissants et souples à la fois, un vin de belle couleur pourpre, bien charpenté, ample, de très bonne évolution. Le Bordeaux Supérieur 2010, coloré, aux tanins bien présents, soyeux, un vin ferme et très équilibré, tout en bouche. Séduisant Bordeaux blanc 2011, sec et souple à la fois, au nez complexe et puissant (acacia, fougère, pomme), de bouche ample. Aucune hésitation.

Noèle Galland

> Les précédentes éditions

Edition du 25/10/2016
Edition du 18/10/2016
Edition du 11/10/2016
Edition du 04/10/2016
Edition du 27/09/2016
Edition du 20/09/2016
Edition du 13/09/2016
Edition du 06/09/2016
Edition du 30/08/2016
Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016
Edition du 09/08/2016
Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015

 



Domaine de VIAUD


Gérard TREMBLAY


Michel et Xavier MILLION-ROUSSEAU


Henry NATTER


Domaine de TERREBRUNE


Château BELLES-GRAVES


Vignoble André HARTMANN


Château ROUMAGNAC La MARÉCHALE


Château HOURTIN-DUCASSE


Charles MIGNON


Domaine du CHAILLOT


Château MIRE-L'ÉTANG


Domaine SERGUIER


BOIZEL


Domaine de L'OLIVETTE


Le LOGIS de la BOUCHARDIERE


Frédéric ESMONIN


BEAUMONT des CRAYÈRES



CHAMPAGNE GREMILLET


DOMAINE DE GRANDMAISON EARL


CHAMPAGNE NATHALIE FALMET


DOMAINE ALAIN MICHAUD


CHATEAU TOULOUZE


CHAMPAGNE MAURICE VESSELLE


DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES


CHATEAU DE LA BRUYERE


CHATEAU REDORTIER


DOMAINE FRANCOIS BERTHEAU


DOMAINE COQUARD-LOISON-FLEUROT


CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales